Numéro #181

31 mars 2005

La politique laitière : réformes et conséquences sur les systèmes fourragers

La réforme de la politique laitière. Incidences possibles sur les systèmes fourragers des exploitations laitières de Lorraine

auteur

Depuis les années 70, l'élevage lorrain s'est considérablement restructuré et agrandi, avec diversification vers la viande et les céréales. Dans les zones les plus herbagères, l'élevage a conservé une place plus importante. La mise en œuvre de la nouvelle politique laitière issue du compromis de Luxembourg devrait affecter de façon assez contrastée ces deux contextes.
Une réflexion prospective a utilisé les statistiques agricoles et les typologies de systèmes, des simulations d'adaptation d'exploitations types, et des résultats d'entretiens collectifs d'éleveurs. Dans les zones de polyculture élevage, on s'attend à un mouvement de spécialisation avec abandon soit du lait, soit de la viande au profit de la production animale restante et des cultures de vente. Le maïs devrait continuer à progresser dans l'alimentation des vaches laitières au détriment du pâturage. Dans les zones plus herbagères, la stratégie d'économie et d'autonomie sur des structures plus familiales et de dimensions plus modestes devrait l'emporter. Le pâturage, conforté par la réforme, devrait se maintenir et le maïs pourrait voir ses surfaces décroître.

mots-clés : | | | | | | | | |
The reform of the dairy policy and its possible incidences on the forage systems of the dairy farms in Lorraine

From the seventies onwards, livestock farming in Lorraine has undergone important changes in structure and has increased considerably, with a diversification towards meat production and cereal growing. In those parts where grasslands prevailed most, stock rearing and grazing maintained a more important role. The implementation of the new policy resulting from the Luxemburg compromise should have two contrasting effects.
The following prospects result from the consideration of agricultural statistics, system typologies, simulations of adaptations by typical farms, and collective talks with farmers. Where there is mixed crop - livestock farming, there should be specialization, with the abandonment of dairying or of meat production for the benefit of the other animal production and of cash crops. Maize should there be still increasing its share in the feeding of dairy cows, to the detriment of grazing. Where grasslands are more frequent, a strategy of greater economy and self-sufficiency should prevail, more family-centred and with smaller-sized structures. Grazing, which is supported by the reform, should hold its ground and the maize acreage might shrink.

Télécharger l'article

PDF - 90,46 ko

Association Francophone pour les Prairies et les Fourrages

  • Ce site et les services liés sont susceptibles de déposer des cookies* (ou traceurs) sur votre ordinateur.
    Ils ne sont pas installés par défaut.

    Les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Instagram, Trip Advisor...) peuvent déposer des cookies destinés au suivi statistique et marketing de vos partages de liens. Reportez-vous à leurs politiques de confidentialités respectives pour en savoir plus.
    Le refus de ces cookies n'altérera pas la consultation du site actuel, mais vous empêchera de partager le contenu de ce site sur vos réseaux respectifs.

    * un cookie est un petit fichier stocké par un serveur dans le terminal (ordinateur, téléphone, etc.) d’un utilisateur et associé à un domaine web (c’est à dire dans la majorité des cas à l’ensemble des pages d’un même site web). Ce fichier est automatiquement renvoyé lors de contacts ultérieurs avec le même domaine.
  • Rechercher
  • Newsletter
  • Accès réservé
Ce site recours à l'utilisation de cookies (ou traceurs) lors de votre navigation. Votre consentement explicite est nécessaire à leur utilisation. cliquez ici pour en savoir plus
Choisir mes cookies Continuer sans accepter
Ce site et les services liés sont susceptibles de déposer des cookies* (ou traceurs) sur votre ordinateur.
Ils ne sont pas installés par défaut.

Les plateformes de diffusion de vidéos en ligne (Youtube, Vimeo, Dailymotion...) peuvent déposer des cookies destinés au suivi statistique et marketing de vos consultations. Reportez-vous à leurs politiques de confidentialités respectives pour en savoir plus.
Le refus de ces cookies n'altérera pas leur consultation sur le site actuel.

Ce site fait l'objet de mesure d'audience via la plateforme Google Analytics. Reportez-vous à la politique de confidentialité de Google Analytics pour en savoir plus.
Le refus de ces cookies n'altérera pas votre expérience utilisateur sur le site actuel.

Les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Instagram, Trip Advisor...) peuvent déposer des cookies destinés au suivi statistique et marketing de vos partages de liens. Reportez-vous à leurs politiques de confidentialités respectives pour en savoir plus.
Le refus de ces cookies n'altérera pas la consultation du site actuel, mais vous empêchera de partager le contenu de ce site sur vos réseaux respectifs.

* un cookie est un petit fichier stocké par un serveur dans le terminal (ordinateur, téléphone, etc.) d’un utilisateur et associé à un domaine web (c’est à dire dans la majorité des cas à l’ensemble des pages d’un même site web). Ce fichier est automatiquement renvoyé lors de contacts ultérieurs avec le même domaine.