Numéro #181

31 mars 2005

La politique laitière : réformes et conséquences sur les systèmes fourragers

Pays-de-la-Loire et Bretagne : Comment vivre du lait avec la nouvelle PAC ?

auteur : | co-auteur :

Dans le secteur laitier, à partir de 2005, la réforme de la PAC va provoquer un bouleversement dans les mentalités aussi important que celui provoqué par l'instauration des quotas laitiers en 1984.
L'Ouest de la France représente le tiers de la production laitière française, mais les territoires et les systèmes sont extrêmement divers, notamment par leur disponibilité en main d'œuvre et en foncier, ce qui différencie leurs capacités d'adaptation au contexte économique. Trois scénarios ont été testés : une meilleure valorisation du lait, l'agrandissement des structures et la réduction des coûts, qui a fait l'objet de 15 années de recherches en Bretagne (réduction des concentrés sans baisse de production, bon équilibre herbe - maïs, recherche de systèmes économes). Face aux modifications occasionnées par la nouvelle PAC, la bonne place du pâturage est et restera un atout important dans l'Ouest, comme ses atouts pédoclimatiques et structurels.

Mots-clés : | | | | | | | | | | |
Pays-de-la-Loire and Brittany : How can one live on milk with the new Common Agricultural Policy ?

Among those involved in dairying, the reformed Common Agricultural Policy will, from 2005 onwards, upset the minds as much as did the introduction in 1984 of the milk quotas. One third of all dairy products in France originates from Western France, but the lands and systems involved are extremely variable, especially as regards the availability of labour and land, hence a differentiation of their capacities to adapt to the economic context. Three possible evolutions were tested : a greater profit from milk ; the enlargement of the structures ; the reduction of costs, on which research work has been focused in Brittany for 15 years (reduction of feed supplementation without any production decrease, a good balance between grass and maize, thrifty economic systems to be found). In view of the changes caused by the new Common Agricultural Policy, the importance of grazing in Western France is and will remain a great asset, as is the case with the region's pedo-climatic and structural advantages.

Télécharger l'article

PDF - 83,53 ko