Numéro #181

31 mars 2005

La politique laitière : réformes et conséquences sur les systèmes fourragers

Evolution de systèmes fourragers laitiers français entre 1991 et 2001. Données du réseau Ecolait

auteur :

En 1992 a été instaurée une nouvelle Politique Agricole Commune, avec notamment versement de primes pour les céréales et le maïs autoconsommés par l'élevage. A l'heure où se profilent de nouvelles modifications de la Politique Agricole, il est intéressant de voir quel a été l'impact de la réforme de 1992 sur les exploitations laitières et leurs systèmes fourragers.
L'évolution de 289 exploitations adhérentes à Ecolait est suivie de 1991 à 2001. On note un accroissement de 65% de l'utilisation de céréales autoconsommées, la stabilité de la répartition de la SFP consacrée à l'atelier lait, malgré son accroissement de 6,8 ha ; le nombre de vaches laitières augmente de 6,4, la production de lait par vache de 760 litres et la production de lait ramenée à l'hectare de SFP lait de 740 litres par an. La fertilisation minérale est sensiblement réduite. L'augmentation de production laitière à l'hectare est liée à celle du concentré distribué aux laitières (+ 150 kg par vache et par an), mais la valorisation des surfaces fourragères semble s'être améliorée parallèllement (+ 450 litres de lait/ha SFP lait).

Mots-clés : | | | | |
Evolution of the French dairy forage systems from 1991 to 2001. Data from the 'Ecolait' network

An evolution was observed on 289 farms belonging to the 'Ecolait' network, from 1991 to 2001. The Common Agricultural Policy set up in 1992 entailed an increased use (by 65%) of home-consumed cereals. That part of the main fodder area devoted to milk maintained a very stable composition from 1991 to 2001, whereas there had been a continual increase of the share of silage maize during the previous decades.
The main fodder area used for milk increased by 6.8 ha and the number of dairy cows by 6.4. The amount of milk produced per cow increased by 760 litres ; the production of milk per ha of the main fodder area for milk increased by 740 litres per year. The mineral fertilization of the main fodder area diminished markedly (by 32, 55, and 58% respectively for N, P, and K). The increased milk production per hectare is linked to an increased amount of concentrates distributed to the dairy cows (150 kg more per cow per year), but there seems to have been a parallel improvement of the efficiency of use of the main fodder area (450 litres milk per ha of main fodder area used for milk).

Télécharger l'article

PDF - 48,49 ko