Numéro #181

31 mars 2005

La politique laitière : réformes et conséquences sur les systèmes fourragers

L'attente des éleveurs par rapport à l'évolution de leur métier et des conditions de travail

auteur : | co-auteurs :

Comme dans d'autres catégories socioprofessionnelles, les changements nécessaires dans l'évolution du métier d'éleveur, liés aux nouvelles demandes de la société et à une conjoncture laitière en pleine mutation, exigent un temps d'analyse et de réflexion suffisant. Trop souvent encore, des adaptations sont subies sans prise en compte de l'ensemble des paramètres sociologiques, économiques ou techniques.
La restructuration des exploitations a conduit à une augmentation de leur taille, souvent en créant des ateliers complémentaires… et des problèmes de travail ; le travail d'astreinte est souvent perçu comme une forte contrainte. L'éleveur voit son métier évoluer (développement de l'activité tertiaire…). Les solutions lui permettant d'améliorer son efficacité et ses conditions de travail pourront être très différentes et devront prendre en compte ses aspirations, ses contraintes personnelles et sa vision de l'avenir. La distance s'agrandit entre famille et exploitation, conduisant à une nouvelle organisation sociale du travail qui permette au producteur de rechercher la cohérence entre son projet de vie et son projet professionnel, laitier en particulier. Cette nouvelle approche nécessite de nouvelles compétences pour accompagner les éleveurs et promouvoir ce métier.

Mots-clés : | | |
Expectations of the farmers in view of their changeing professional and working conditions

The necessary changes in the professional lives of farmers, due to new demands of society and to the present deep mutations affecting dairying, will have to require, as is the case with other socio-professional groups, enough time to analyse and to ponder things over. All too often, adaptations are still imposed without consideration for all the sociological, economic, or technical parameters involved.
The restructuring of farms has led to an increase in their size, often accompanied by new or enlarged units ... and problems of work ; this entails obligations often felt as heavy constraints. The professional life of the farmers is changeing (e.g. tertiary activities are developing). The solutions enabling them to improve their efficiency and their working conditions are likely to be very different and will have to take into consideration their expectations, their personal constraints, and their visions of the future. The gap between farm and family is widening, leading to a new social organization of the work, allowing the farmers to find ways of conciliating their personal prospects and their professional prospects, especially those regarding dairying. This new approach requires new skills for assisting the farmers and promoting their profession.

Télécharger l'article

PDF - 45,31 ko