Numéro #58

15 juin 1974

La prairie permanente (1ère partie)

Présentation de la prairie permanente française dans ses aspects zootechniques et économiques

auteur :

Une classification des prairies permanentes françaises basée sur leur mode d'utilisation permettrait de distinguer trois grandes catégories : les parcours, les parkings à bovins et les prairies proprement dites, soit fauchées (prés de fauche), soit pâturées. Pour ces dernières, le trait commun est d'offrir peu de quantité et une certaine « qualité de la vie bovine ». L'économiste, quant à lui, peut noter actuellement une dévaluation de la prairie par rapport à la terre labourable, un sous-emploi des possibilités de production.
Pour clarifier la réflexion sur l'avenir de la prairie permanente, l'auteur présente l'évolution des systèmes fourragers bretons depuis un siècle. Ce regard sur le passé montre que les conditions socio-économiques générales peuvent donner ou enlever de l'intérêt à ce genre de prairies. Que seront ces conditions au cours des prochaines décennies 7 

Mots-clés : | | |
Animal husbandry and economics of the french permanent pasture

If the permanent pastures of France are classified according to the way in which they are utilized, three main groups appear : rough grazings, cattle paddocks, and actual pastures, either mown (hay fields), or grazed.The latter, as a common feature, yield little quantity but afford a certain "quality of cattle life". The economist may presently notice a devalutation of grassland as compared to arable land, and an under-use of its productive possibilities.
In order to make clearer the reflections on the future of permanent pastures, the authors shows how the forage systems have evolved in Brittany for the last century. This historical view shows that social and economical conditions may add interest to this kind of grassland or detract from them. What will these conditions be in future years? 

Télécharger l'article

PDF - 418,25 ko