Numéro #59

15 septembre 1974

La prairie permanente (2e partie)

La production laitière et la prairie permanente dans le département de la Manche

auteur :

Après avoir replacé le département de la Manche dans son contexte géographique très particulier, l'auteur donne un aperçu de la structure agricole de production.Les techniques du système de production sont présentées ainsi que les tendances observées dans les systèmes évolutifs.La comparaison de résultats recueillis par le Centre de Gestion de groupes d'exploitations situés soit en zones à fort pourcentage de prairies permanentes, soit en zones très labourables par rapport aux résultats moyens de la Manche permet de préciser les améliorations possibles du système de production.
Sans grandes révolutions et grâce à un climat particulièrement favorable, il est possible d'obtenir des résultats économiques très intéressants avec des surfaces importantes en prairies permanentes. Seule, la prairie permanente ne peut cependant répondre aux exigences fourragères imposées par l'intensification laitière. Selon sa réponse à une exploitation intensive en pâturage. elle sera conservée et associée à d'autres cultures (mais, choux. prairies temporaires) ou éliminée. 

Mots-clés : | | | | | |
Dairy production and permanent pasture in the Manche department

The author describes the geographical peculiarities of the Manche department and gives an outlines of the agricultural production structure.The techniques of the production system are shown, and also the tendencies observed in the evolutive systems.By comparing results from the « Centre de Gestion» (Economical Management Center) from farm groups either in regions with a large percentage of permanent pastures or in highly arable regions, with the average results of the "department", it is possible to see what improvements of the production system are possible.
Without any great upheavals and thanks to a very favourable c1imate, very interesting economical results can be obtained on large areas of permanent pastures, The permanent pasture alone is however unable to answer to the forage requirements of intensive dairying. According to its response to an intensive grazing management, it will be maintained and complemented with other crops (maize, kale, leys), or discarded. 

Télécharger l'article

PDF - 421,65 ko