Numéro #29

15 mars 1967

La production des semences fourragères

Un exemple de production de semences de trèfle violet : l'expérience angevine

auteur :

Les résultats obtenus à partir de cultures de Trèfle violet porte-graines mises en place dans la vallée de la Loire permettent de souligner l'importance de certaines techniques de production. Les semis clairs (3 à 4 kg/ha) en lignes écartées sont souhaitables. Un traitement de pré-émergence avec le diallate permet d'éliminer les Ray-grass et autres Graminées adventices. La destruction des dicotylédones peut être réalisée avec un binage mécanique, à condition d'avoir des lignes suffisamment écartées, ou chimique. La lutte contre les apions (Toxaphène) est généralement nécessaire. Les défoliants appliqués en fin de maturité (diquat ou colorants nitrés) facilitent les travaux de récolte. L'importance des pertes peut être, réduite en prenant soin de régler correctement les appareils de récolte (vitesse de rabatteurs, lattes de batteurs neuves, second batteur, rallongement de la table de secouage).En seconde année, le choix de la date de précoupe doit tenir compte de la pluviométrie enregistrée en hiver et au printemps et de la précocité de l'année.Les rendements, l'année du semis en 1964, ont oscillé entre 120 kg et 450 kg pour Goliath et 50 A 700 kg pour Alpilles. La deuxième année de récolte a donné des rendements moyens de 600 kg pour les deux variétés (230 à 770 kg pour Goliath et 150 à 1 070 kg pour Alpilles). 

Mots-clés : | | | | | | | | |
Red clover seed production in Anjou

The results gathered from Red Clover crops grown for seed in the Loire Valley made it possible to stress the importance of certain production techniques. Thin sowings (3-4 kg/ha) in spaced lines are advisable. A pre-emergence treatment with diallate kills off the Rye-grasses and other adventitious grasses. The destruction of dicots is possible by mechanical means, if the lines are spaced out widely enough, or by herbicides. It is generally necessary to control apions (with Toxaphene). Defoliants (diquat or di-nitro-compounds), when applied at a late maturity stage, make harvesting easier. The losses can be reduced by a correct adjustment of the harvester fittings (speed of the reels, new beater bars, a second beater, a larger shaker shoe).In the second year, the date of pre-trimming should be determined according to the rainfall measured in Winter and Spring and to the forwardness of the season.The yields, in the sowing year 1964, varied between 120 and 450 kg for Goliath and between 50 and 700 kg for Alpilles. In the second harvest year, the mean yields were 600 kg for both varieties (230-770 kg for Goliath and 150-1 070 kg for Alpilles). 

Télécharger l'article

PDF - 275,32 ko