Numéro #147

15 septembre 1996

La sélection des espèces prairiales destinées aux ruminants (1ère partie)

L'information disponible pour les éleveurs sur les espèces et variétés fourragères

auteur :

Les documents de référence et les références techniques sur le thème des espèces et variétés fourragères sont peu nombreux. Le faible nombre d'articles paraissant dans la presse agricole en est un des indicateurs (29 articles dans la presse nationale agricole entre 1992 et 1995). En plus des échanges d'expérience entre agriculteurs, les deux principaux relais d'information auprès des éleveurs sont la distribution et le développement agricole, dont les impacts varient selon le type d'éleveur concerné et dont les objectifs de communication sont très différents, voire parfois contradictoires. D'autre part, l'expérience de Fourrages-Mieux prouve que les éleveurs sont réceptifs aux messages sur les espèces et variétés fourragères à condition de bien prendre en compte les différents relais d'information.

Mots-clés : | | | |
Information on species and cultivars of forage plants available to farmers

Many species and cultivars of forage plants are available on the market. Farmers can however take advantage of this diversity and of the corresponding genetic progress only if they have access to the keys to the choice between species and cultivars. It is therefore of interest to know what information is available, how it reaches the farmers and how it is received by them. Documents and technical references on forage species and cultivars are not numerous. This is indicated for instance by the low number of papers published in the agricultural journals (29 papers in the French agricultural press between 1992 and 1995). Apart from exchanges of experiences between farmers, their main sources of information are the distributors of commodities and the agricultural advisers ; their efficiency varies according to the type of farmer met, and moreover their aims are widely different, or even contradictory. On the other hand the “Fourrages-Mieux” campaign has shown that farmers are quite receptive to messages concerning species and cultivars of forage plants, provided their source of information receives messages adapted to their requirements.

Télécharger l'article

PDF - 1,75 Mo