Numéro #64

15 décembre 1975

La sélection fourragère. Les variétés recommandées

L'amélioration de la luzerne pour la résistance à ses ennemis végétaux et animaux

auteur :

L'intensification de la production a accru l'importance des insectes ravageurs et des parasites de la luzerne. Pathologistes et zoologistes se sont efforcés de préciser la liste des ravageurs et des parasites prédominants en France, leur importance relative, les régions les plus infestées, les niveaux atteints par les populations d'insectes lors d'attaques sensibles.1) Répartition des principaux agents pathogènes de la luzerne :Les pertes les plus importantes sont dues, au nord de la France, au Verticillium albo-atrum. Colletotrichum trifolii et Ditylenchus dipsaci provoquent localement des dégâts importants. Les virus sont surtout présents dans le Midi méditerranéen.2) Relations entre la luzerne et les insectes ravageurs :Les principaux ennemis de la phase végétative sont: Sitona humeralis qui se nourrit de nodosités, les larves de Phytonomus variabilis abondantes sur les secondes pousses, Apion pisi présent sur la première pousse, Acyrthosiphon pisum dont les effectifs sont très variables avec le régime d'exploitation.3) Aspects génétiques de la résistance :Il existe c:hez Medicago sativa des résistances génétiques de modalités très variées à un nombre élevé de parasites, par exemple : polygénique pour Yerticillium albo-atrum, monogénique pour Colletotrichum trifolii... Il existe en France des variétés résistantes au Verticillium, au Nématode et, dans une moindre mesure au Colletotrichum.Une régionalisation des variétés s'impose assurément pour la production fourragère et occasionnellement pour la production de semences. 

Mots-clés : | | | | | |
Breeding of lucerne for increased resistance to animal and plant pests

The intensification of Lucerne production has increased the importance of its predatory insects and parasites. Pathologists and zoologists have endeavoured to establish the list of the main predators and parasites in France, with their relative importance, the most infested regions, and the levels attained by insect populations at the moment of notable attacks.1) Distribution of the main Lucerne pathogenic agents :The main losses in the North of France are due to Verticillium albo-atrum, Colletotrichum trifolii and Ditylenchus dipsaci cause also important damages. Viruses are mainly present in the Mediterranean area.2) Relationships between Lucerne and its insect predators :The main predators during the vegetative phase are : Sitona humeralis, which leads on nodules, larvae of Phytonomus variabilis, abundant on second growths, Apion pisum, present on first growths, Acyrthosiphon pisi, found in numbers which vary much with the method of management.3) Genetical aspects of resistance :There exist in Medicago sativa various genetical mechanisms of resistance to a high number of parasites, e.g. polygenic resistance to Verticillium alboatrum, monogenic resistance to Colletotrichum trilolii...There are in France varieties resistant to Verticillium, to Nematodes and, to a lesser extent, to Colletotrichum.A regional adaptation of the varieties is necessary, certainly as regards forage production, but also, occasionally, for seed production. 

Télécharger l'article

PDF - 774,84 ko