Numéro #42

15 juin 1970

La valeur alimentaire des fourrages

Valeur alimentaire des fourrages déshydratés et agglomérés

auteur :

1) La déshydratation affecte peu la digestibilité de la matière organique (- 1,1 ± 0,9 point) et les quantités ingérées. Par contre, la digestibilité de la matière azotée diminue plus sensiblement (4,7 points en moyenne), surtout pour les légumineuses (jusqu'à 16,4 points).2) Le pressage réalise toujours un certain broyage (en particulier avec [es légumineuses).- La diminution de la digestibilité de la matière organique (0 à - 13 points, moyenne: - 3,9 points) due au conditionnement, est fonction croissante de la quantité ingérée (en régime rationné), de la finesse de broyage et est plus importante pour les graminées que pour les légumineuses. Les causes sont :- la diminution de l'activité cellulolytique du rumen ;- l'augmentation de la vitesse de transit des particules.Mais du fait de la diminution du «travail de digestion» et de la meilleure utilisation de l'énergie digestible, la valeur énergétique n'est pas modifiée (du moins pour l'engraissement).- L'ingestion volontaire augmente avec la finesse de broyage (surtout pour les graminées). A finesse égale, elle est plus élevée pour la luzerne que pour la fétuque élevée. Elle est indépendante de la digestibilité (le conditionnement ne l'augmente donc pas pour les fourrages très digestibles, donc naturellement très bien ingérés).- Le temps d'ingestion et de rumination diminue avec la finesse de broyage. Pour que la rumination soit correcte, il faut, pour la fétuque, 35 % et, pour la luzerne, 55 % de particules supérieures à 0,8 mm. 

Mots-clés : | | | | | | | | |
Nutritive value of dehydrated and waffled feeds

1) Dehydration has little effect on the digestibility of organic matter (- 1.1 ± 0.9 point) or the amounts ingested. On the other hand, the digestibility of Crude Protein decreases appreciably more (4.7 points on average), especially in the legumes (up to 16.4 points).2) Pelleting always causes some crushing (especially with legumes).- The decrease in organic matter digestibility (0 to -13 points, average : -3.9 points), due to forage processing, worsens with increasing ingested matter (in a rationed diet) and with increasing fineness of crushing, and it is greater with grasses than with legumes. Its causes are :- the decreased cellulolytic activity of the rumen ;- the increased transit speed of the particles. But thanks to a diminished "digestive work " and a better utilization of digestible energy, the energetic value remains unchanged (at least for fattening) .- The voluntary intake increases with the fineness of crushing (especially with the grasses). For an equal fineness, it is higher for lucerne than for tall fescue. It is independent of digestibility (in very digestible feeds, it is thus not increased by processing ; these are naturally very well ingested).- The durations of ingestion and of rumination diminish when the crushing gets finer. In order to have a satisfactory rumination, there must be 35% of particles larger than 0.8 mm for fescue, and 55% for lucerne. 

Télécharger l'article

PDF - 390,82 ko