Numéro #42

15 juin 1970

La valeur alimentaire des fourrages

Utilisation des betteraves et des choux par les vaches laitières

auteur :

Les betteraves fourragères sont caractérisées par l'importance de l'extractif non azoté (richesse en sucres), une digestibilité et une concentration énergétique (0,9 U.F./kg M.S.) élevées. La teneur en matière sèche ne semble pas influer sur le niveau d'ingestion ; celui-ci est, en revanche, augmenté par l'introduction de betteraves dans la ration. Chaque kilo de M.S. de betterave augmente (en énergie) la production permise de 1,4 à 2 kg de lait.Les choux fourragers sont caractérisés par leur richesse en azote (protéique). en glucides solubles et minéraux, et parleur digestibilité et leur concentration énergétique (0,9 U.F./kg M.S.) élevées.La composition chimique du chou est plus variable que celle de la betterave (en particulier pour la teneur en M.S.). L'introduction de choux dans la ration diminue le niveau d'ingestion mais le bilan énergétique reste supérieur. Chaque kilo de M.S. de chou augmente (en énergie) la production permise de 0,7 kg de lait. Par contre, chez le jeune, le chou frais a une action dépressive sur la croissance (action anti-thyroïdienne et anémiante). 

Mots-clés : | | | | |
Utilization by milk-cows of fodder beets and kales

The characteristics of fodder beets are a large nitrogen-free extract (sugar content), a high digestibility, and a high energetic concentration (0.9 Fodder Units per kg D.M.). The Dry Matter content does not seem to influence ingestion : the latter increases however when beets are introduced into the ration. Each kg D.M. of fodder beets increases (as far as energy goes) the possible milk production by 1.4 to 2 kg.The characteristics of fodder kales are a high nitrogen content (proteic N) and high contents in soluble carbohydrates and minerals, as well as high digestibility and energetic concentration (0.9 F.U. par kg D.M.).The chemical composition of kale varies more than that of beets (D.M. content particularly). When kales are introduced into the diet, the amounts ingested go down, but the energetic balance remains higher. Each kg D.M. of Fodder kales increases (as far as energy goes) the possible milk production by 0.7 kg. On the other hand, fresh kales depress growth in the young (anti-thyroidian and weakening effect). 

Télécharger l'article

PDF - 148,20 ko