Numéro #85

15 mars 1981

Le pâturage (1ère partie)

Conduite au pâturage des troupeaux laitiers à assez haut niveau de production

auteur :

Les besoins énergétiques des vaches d'un même troupeau ne sont pas identiques. Pour raisonner le mode d'exploitation du pâturage en fonction de cette hétérogénéité, il convient de savoir dans quelle mesure les vaches ajustent la quantité d'herbe ingérée à leur niveau de besoins.
Des études étrangères ont mis en évidence que la quantité ingérée est proportionnelle au poids vif et à la production laitière. Ainsi, des problèmes au pâturage se poseront plus particu-
lièrement chez les primipares (ingestion inférieure de 20 à 30 %) et en début de lactation (sous-alimentation).
Sont ensuite discutés l'effet du chargement, de la fertilisation, du système de pâturage (la vache pâture d'autant plus longtemps que la quantité d'herbe disponible est plus faible), du niveau et de la nature de la complémentation.

Mots-clés : | | | |
Grazing management of dairy herds with a relatively high production level

The energy requirements of cows within a given herd are not the same. In order to adapt the grazing management to this heterogeneity, it is necessary to know to what extent the cows adjust their intake of herbage to their levels of requirements.
Foreign studies have shown that the voluntary intakes are proportional to liveweight and to milk production. Grazing problems therefore will arise
more particularly with first-calvers (intake inferior by about 20-30%) and at the beginning of the lactation period (under-feeding).
The discussion bears further on the effects of stocking-rate, of fertilization, of the grazing system (the time a cow is grazing is all the longer as there is less grass available), and of the level and nature of feed complementation.

Télécharger l'article

PDF - 688,76 ko