Numéro #85

15 mars 1981

Le pâturage (1ère partie)

Utilisation de l'herbe par les bovins au pâturage. Importance du chargement et du mode d'exploitation

auteur : | co-auteur :

Le chargement est sans doute le principal facteur d'une bonne utilisation de l'herbe pâturée. Le chargement optimum permet de maximiser la production à l'hectare, malgré une légère baisse des performances individuelles (environ 10 %). Ainsi, la majorité (80 à 90%) de la production est consommée par le troupeau sous forme d'une herbe de valeur alimentaire élevée. Différents exemples sont cités, par types de production.
La fertilisation azotée augmente la production d'herbe à l'hectare et, en proportion moindre, la production animale à l'hectare. Certains résultats
d'essai ne comportant qu'un seul niveau de chargement sont délicats à interpréter : il semble néanmoins que la fertilisation est d'autant mieux valorisée que le chargement et le nombre de coupes sont plus élevés, que la période de pâturage est plus longue et que la fertilisation (dates, doses) est mieux raisonnée.
De nombreuses méthodes de pâturage ont été proposées ces demières années. Les quatre principales (pâturage libre, en rotation, rationné et continu) sont présentées et analysées.

Mots-clés : | | | | | | | | | | | |
Importance of the stocking-rate and the management

Stocking-rate is probably the main factor responsible for a good utilization of a grazed pasture. The best stocking-rates gives potentially the highest yield per hectare in spite of a small decrease in individual performances (by about 10%). In this way most (80-90%) of the herbage produced is consumed by the herd in the form of grass of high nutritive value. Various examples are given, for each type of production.
Nitrogen fertilization increases the amount of herbage produced per hectare and, to a lesser extent, the animal productivity per hectare. Certain
trial results, where there is only one stocking-rate, are difficult to interpret ; it appears nevertheless that the fertilizer dressings are all the better utilized as the stocking-rates and the number of cuts are higher, the grazing season is longer and the dates and rates of the dressings are more properly determined.
Many methods of grazing management have been put forward these recent years. The four major ones (traditional set stocking, paddock grazing, strip grazing, full graze) are described and analysed.

Télécharger l'article

PDF - 715,98 ko