Numéro #38

15 juin 1969

Les potentialités des cultures fourragères : herbe pérenne et plantes de courte durée (1ère partie)

Les potentiels de productions fourragères d'après des références acquises à l'échelle expérimentale

auteur :

L'auteur rassemble un grand nombre de résultats expérimentaux permettant de dégager les potentiels des différentes espèces et variétés fourragères. Les facteurs qui contrôlent ces pontentiels sont différents selon les régions. Les rendements varient principalement en fonction :- du lieu : complexe pédo-climatique ;- des années : en particulier la température au printemps et le bilan hydrique en été ;- du mode d'exploitation : en particulier date de semis et de coupe, rythme et fréquence des coupes pour les plantes offrant plusieurs cycles dans l'année ;- de la fumure azotée, dont les fortes doses sont généralement bien valorisées ;- de l'irrigation éventuelle.Il est cependant difficile de dire quelle serait la production d'une espèce en optimisant tous ces facteurs.Les rendements moyens (M.S. et protéines brutes) des plantes observées sont résumés dans deux tableaux pour les différentes espèces (pérennes et annuelles). Des rendements de pointe de 25 t/ha de M.S. avec le Dactyle et de 4.000 kg de protéine brute avec la Luzerne, ont été enregistrés dans certains endroits.Il resterait à régionaliser ces données. Ce travail est en cours actuellement. 

Mots-clés : | | | | | | | |
Assessment of forage potentials from data collected on an experimental scale

The author has gathered a large number of experimental results and uses them to assess the potentials of the various forage species and strains. The factors which control these potentials are different from one region to another. Yields very mainly with :- the place : pedo-c1imetic complex ;- the years : particularly Spring temperature and Summer water-balance :- the management : particularly sowing end cutting dates, cutting frequencies for those plants that have several growth cycles in the year ;- the nitrogen manuring : heavy applications are generally made good use of ;- irrigation, if present.It is however difficult to say which would be the production of a given species if all these factors were optimized.Mean yields (dry matter and cru de protein) of the observed crops are shown in two tables for the various perennial and annual species. Peak yields of 25 t/he D.M. for Cocksfoot and 4.000 kg C.P. for Lucerne have been recorded in certain places.These date should now be fitted to the various regions. This work is presently being done. 

Télécharger l'article

PDF - 504,59 ko