Numéro #135

16 septembre 1993

Nouvelles perspectives pour les légumineuses fourragères II. Les légumineuses pour la pâture

Sélection de nouvelles légumineuses fourragères pour les zones difficiles méditerranéennes

auteur : | co-auteurs :

La survie de l'élevage en zones marginales méditerranéennes passe par l'utilisation d'espèces exploitables en pâturage direct. Parmi les légumineuses méditerranéennes, les luzernes annuelles et pérennes offrent aux sélectionneurs une très grande variabilité génétique permettant de couvrir des utilisations diverses (amélioration de parcours, enherbement de vignes ou vergers, utilisation en jachères vertes…) ; l'importance des ressources génétiques est fondamentale pour la sélection, surtout quand ces espèces sont destinées à des régions marginales méditerranéennes où l'adaptation à l'environnement et aux systèmes d'exploitation sont essentiels. Les activités du Laboratoire d'amélioration des fourrages méditerranéens (INRA de Montpellier) sont présentées :
- Les luzernes annuelles ont été prospectées sur tout le pourtour méditerranéen (2 000 populations) ; l'estimation du matériel (tolérance au froid, croissance hivernale, gamme de précocité, production de semences, régénération naturelle) a abouti en 1992 à la multiplication à l'échelle agricole de 6 lignées performantes pour effectuer des expérimentations avec des animaux dans un contexte agricole.
- Concernant les luzernes pérennes, une centaine de populations naturelles ont pu être collectées en Espagne et évaluées pour leur rythme de croissance, port, aptitude à émettre des rhizomes et production de semences. Trois groupes de comportement dont un de type gazonnant ont été identifiés. Ils servent actuellement de base à la constitution de pools géniques typés. Une variété adaptée à la pâture est en cours d'inscription.

Mots-clés : | | | | | |

The maintenance of sheep farming in marginal Mediterranean areas requires species that are tolerant of grazing. Among all Mediterranean legumes, special attention is devoted to the species of the genus Medicago, in view of their great variability. They could be used in different ways : improvement of range lands, interseeding of vineyards or orchards, fallow lands.
The activities of the Forage Breeding Laboratory at the INRA station in Montpellier are shown with their emphasis on the use of genetic resources, which are of special importance for the breeding of plants well adapted to the environments and farming systems prevailing in marginal lands.
The work of the station in Montpellier is based on annual medicks collected all around the Mediterranean. Up to 1988, over 2000 populations have been collected. Evaluation of the accessions focuses on frost tolerance, Winter growth, earliness, seed production and regeneration. Seed multiplication of the 6 best lines has started in 1992, and trials on farms are beginning now.
As regards the perennial species of Medicago, on hundred natural populations were collected in Spain, and were evaluated for pattern of grown, habit, rhizome development, and seed production. Three groups were identified, one of which of prostrate type. Several gene pools have been constituted. One cultivar tolerant of grazing is presently being tested for registration.

Télécharger l'article

PDF - 607,74 ko