Numéro #105

15 mars 1986

Numéro non thématique

Utilisation par la vache laitière de l'ensilage de maïs-soja : comparaison technique et économique avec l'ensilage de maïs

auteur : | co-auteurs :

Dans le Sud-Ouest de la France, l'association maïs-soja permet-elle de limiter l'emploi des tourteaux dans le rationnement des troupeaux laitiers? Une étude a été conduite par l'E.N.SAT. et l'I.T.C.F. pour comparer l'efficacité de l'ensilage de maïs-soja à celle de l'ensilage de maïs; les deux types de rations sont complémentés respectivement par de l'orge et du tourteau de soja.L'ensilage de maïs-soja n'a pas d'effet significatif sur les niveaux de production laitière, sur la qualité du lait, ni sur la reprise de poids des vaches. Par contre, son incidence est positive sur les niveaux d'ingestion de fourrages grossiers(+ 15 %) ; diverses hypothèses explicatives sont avancées.L'économie de tourteau est sensible (1,14 au lieu de 1,74 kg M.S./j/V.L.), partiellement compensée par une consommation supérieure d'orge (1,56 au lieu de 1,08 kg M.S./j/V.L.).L'approche économique prend en compte la moindre productivité de l'association par rapport au maïs seul et s'appuie sur les résultats techniques de l'étude. L'ensilage de maïs-soja semble améliorer sensiblement la marge brute par vache et réduire le coût alimentaire du lait. Les marges brutes par hectare fourrager sont identiques. 

Mots-clés : | | | | | | | | | | | |
Utilization fo maize - soybean silage by dairy cows : a technical and economical comparison with maize silage

Is there a possibility in South-Western France to limit the use of ail-cakes for the feeding of dairy herds by growing maize and soybeans for silage ? A study was carried out by ENSAT and ITCF to compare the efficiency of maize-soybean silage with that of maize silage ; diets are complemented with soybean cakes and barley.Maize-soybean silage has no significant effect on the levels of milk production, on the quality of milk, and on the renewed weight increase of the cows. On the other hand, it does affect positively the levels of voluntary intake of roughages (+ 15 %) ; a number of hypotheses are put forward to explain this.The savings in cakes is perceptible (1.14 instead of 1.74 kg D.M. per day per cow), but is partly compensated by an increased intake of barley (1.56 instead of 1.08 kg D.M. per day per cow).The economies of this study take into account the lesser productivity of the maize-soybean association compared to a pure crop of maize and takes its stand on the technical results obtained. There seems to be a notable increase of the gross margin per cow, and a decrease of the feeding cost of milk with the maize-soybean silage. The gross margins per hectare of forage crop are identical. 

Télécharger l'article

PDF - 698,49 ko