Numéro #84

15 décembre 1980

Numéro non thématique

Variations d'effectifs des principaux insectes nuisibles à la luzerne selon le rang de la pousse et l'âge de la culture

auteur : | co-auteur :

Les variations d'effectifs des principales espèces d'insectes nuisibles à la luzerne ont été étudiées en relation avec l'âge de la culture et le rang de la pousse.
Les parcelles ont toutes été semées en sol nu, au printemps.
La technique des assiettes colorées en jaune et remplies d'eau ne donnant pas des résultats fiables (excepté pour les diptères), les prélèvements d'insectes ont été réalisés avec un filet fauchoir.
Les insectes piqueurs (puceron du pois, cicadelles du genre Empoasca et punaise Miridae), dont l'abondance est automnale, étaient presque aussi abondants l'année du semis que
les années ultérieures. Par contre, les effectifs de coléoptères étaient inférieurs l'année du semis à ceux des années d'exploitation (A 1, A 2) : l'année du semis, le végétal n'est pas suffisamment implanté pour permettre la contamination par les adultes. Seules les sitones font exception, puisqu'elles s'attaquent aux plantules.
La discussion porte sur la comparaison de ces résultats avec les études antérieures françaises qui avaient surtout concerné les coléoptères, ainsi qu'avec les travaux étrangers, et sur le rôle déterminant joué par l'état du végétal sur la faune inféodée à la luzerne.

Variations in numbers of the main insect pests of lucerne in relation to the growth cycle and the age of the crop

The variations in numbers of the main insect pests of Lucerne have been studied in relation to the age of the crop and the growth cycle.
All plots were sown in Spring, on bare ground. As the method by yellow-coloured plates, filled with water, gave no reliable results, the insects were sampled with a sweep-net.
The sucking insects (Pea aphid, leafhoppers of the genus Empoasca, and bugs of the family Miridae), which are abundant in Autumn, were nearly as numerous in the sowing year as in the two
following years, whereas the weevils were not so abundant in the sowing year, as the plants are then not well enough established to be contaminated by adults insects. Adults of Sitona are the only exceptions, as they attack the young plants.
The discussion bears on the comparison of these results with more ancient French studies, mainly on Coleoptera, and with foreign works, and also on the decisive part played by the condition of the plants on the insect population contaminating Lucerne.

Télécharger l'article

PDF - 606,87 ko