Numéro #81

15 mars 1980

Numéro non thématique

Peut-on concilier pâture et plein emploi des graminées fourragères ? Nouvelle approche d'un vieux problème II-Problèmes d'exploitation des graminées en pâturage rationné : les conditions d'un système de pâturage

auteur : | co-auteurs :

Un précédent article (« Fourrages » n° 79) présentait les éléments du système fourrager, indispensables pour utiliser pleinement les avantages des graminées fourragères.
Cet article aborde les problèmes posés lors d'une pature intensive et raisonnée (pâturage tournant ou rationné).
En pâture, les animaux consomment l'herbe au fur et à mesure de sa croissance, de son développement. La quantité, la qualité du fourrage consommé dépendent donc de la date considérée et de l'emplacement de la parcelle pâturée dans la prairie: ainsi, des parcelles pâturées avant et après le stade épi à 10 cm n'auront pas ultérieurement le même comportement.
Dans le premier cas (déprimage), l'épiaison sera retar-
dée (jusqu'à dix jours) ; dans le second (« étêtage »), elle n'aura généralement pas lieu.
D'autres contraintes doivent guider les décisions de l'agriculteur : portance, production printanière, risques de gaspillage (par couchage de l'herbe), de relus ou de baisse de valeur nutritive.
De plus, les variations climatiques introduisent souvent des décalages croissants avec les prévisions faites, si l'agriculteur n'intervient pas.
Dans ce but, le système de pâturage, élaboré avec souplesse, doit satisfaire à un certain nombre de conditions.
Le prochain article de cette série présentera des systèmes raisonnés de la sorte, en Poitou.

Is it possible to conciliate grazing and the full use of herbage grasses ? A new approach of an old problem

A previous paper (" Fourrages" n° 79) showed which elements in a forage system were necessary to the full use of the advantages of herbage grasses.
This paper deals with the problems raised by an intensive and rational grazing (paddock or strip-grazing).
When animals graze, they consume grass as it grows and develops. The quantity and quality of the consumed herbage depend therefore on the date of ingestion and on the place of the grazed plot within the whole pasture: plots grazed before or after the stage where the shoots are up 10 cm in their sheaths will thus not behave in the same way later on.
ln the first case (early cut above shoot apices), there will be a delay in the date of head emergence (up to 10 days) ; in the second case (removal of the shoot apices), the heads will generally not emerge at all.
There are other constraints which will guide the farmer's decisions, such as: stand against the weight of the animals, Spring yield, risks of wastage (through layering of grass), of left-over herbage, of diminished nutritive value.
Moreover climatic variations often bring in increasing divergences from the scheduled program, if the farmer does not step it.
To this end, the grazing system must be set up with a certain f1exibility after having taken into account its previous history (of individual plots as well as of the whole), and must also meet a certain number of requirements.
The next paper in this series will show a few systems in Poitou, which have been set up according to this way of thinking.

Télécharger l'article

PDF - 609,42 ko