Numéro #79

15 septembre 1979

Numéro non thématique

Influence du mode d'exploitation traditionnel sur l'état des parcours dans la région des Dômes

auteur : | co-auteur :

La conduite traditionnelle des troupeaux ovins dans la région des Dômes provoque l'exportation des excrétats hors de la surface pâturée. L'évolution de la végétation a été étudiée dans deux régions différant par le climat et le substratum, sur d'anciennes jachères ayant subi l'action du troupeau pendant 15 à 100 ans.
Le processus d'épuisement minéral et de dégradation floristique est lent mais grave. La végétation évolue vers une pelouse à fétuque ovine en région granitique (700 m d'altitude) et à nard en région volcanique (1.000 m d'altitude). La productivité est réduite de 70 % par rapport aux stations fertilisées de référence. Les teneurs en minéraux deviennent

insuffisantes pour les besoins du troupeau et tombent à des niveaux qui sont fonction de l'aptitude des roches mères à les fournir : les sols volcaniques libèrent, proportionnellement, plus de phosphore et les roches granitiques plus de bases échangeables.
Le mode d'exploitation étudié entraîne une chute du chargement dont les effets néfastes se cumulent à ceux de l'épuisement chimique. Ces résultats conduisent à une discussion sur les modes d'exploitation souhaitables des parcours : chargement, gestion de la fumure organique par recyclage sur place ou transfert à l'intérieur du terrain de parcours.

Mots-clés : | | | | | | | | | |
Influence of the traditional management on the state of rough grazings in the region of the "Dômes" (Massif Central, France)

The traditional method of flock management in the region of the “Dômes” brings about the removal of excreta outside the grazed areas. The evolution of the swards was studied in Iwo regions differing by the climate and by the substratum. On old fallow-Iands which had been grazed by the sheep for periods ranging from fifteen to a hundred years.
The process of mineral exhaustion and of floristic degradation is slow but seriously damaging. The botanical evolution is towards swards dominated by Sheep's Fescue on granitic soils (at 700 m altitude) and by Mat-Grass (Nardus stricta) on volcanic soils (at 1.000 m altitude). The productivity is redu-
ced by 70 % compared to that of the fertilized pastures of the stations used as references. Mineral contents become too low for the requirements of the flocks and drop to levels depending of the supplying-power of the bedrocks : volcanic soils supply proportionately more phosphorus, and granitic soils more exchangeable bases.
The method of management under observation entails a drop in stocking capacity, the negative effects of which combine with those of the chemical exhaustion. These results lead to a discussion on the desirable ways of managing the rough grazings : stocking-rates, management of the organic fertilization in situ or transferts outside the grazed areas.

Télécharger l'article

PDF - 619,84 ko