Numéro #78

15 juin 1979

Numéro non thématique

Valeur agronomique de différentes espèces de bromes en France

auteur : | co-auteur :

A la recherche de graminées fourragères complémentaires, nous avons étudié successivement de nombreuses espèces de brômes : Bromus inermis fut très tôt considéré sans intérêt dans nos conditions. Un cultivar de Bromus catharticus (Delta) fut créé dans les années 60, puis l'étude systématique de collections et des essais rendement ont été réalisés en différents lieux en collaboration avec d'autres unités de l'I.N.R.A. (notamment Clermont-Ferrand, Le Pin-au-Haras, Montpellier) et divers organismes. Un certain nombre de génotypes ont été isolés. En plus des Bromus inermis l'étude porta plus particulièrement sur une dizaine d'espèces du groupe Ceratochloa.
Bromus catharticus (willdenowii, unioloides), sitchen sis, carinatus et à un degré moindre valdivianus sont les meilleurs dans nos conditions. Leur production est rapide. Après un semis de printemps, le rendement est semblable à celui du ray-grass d'Italie et supérieur en année sèche. Leur pérennité étant meilleure que celle du ray-grass d'Italie, leur rendement est au moins égal en première
année, supérieur ensuite. La valeur alimentaire est de bon niveau. Ils présentent une grande variabilité dans leurs caractéristiques de développement et dans leur adaptation climatique (pousse hivernale en hiver doux ou dormance, précocités variables, alternativité et remontaison…). Quelques maladies ont été observées. Leur comportement est mauvais en sol gorgé d'eau et en cas de piétinement sur terrain très humide.
Quatre cultivars ont été créés en France (Belle. garde, Delta, Lubro, Luval) et d'autres en Europe (principalement Una en Pologne).
La variabilité génétique est importante. Ces types de brômes peuvent être utiles.
Publication en langue anglaise :
Agronomic value of various Bromus species in France.
Proceedings Eucarpia Fodder Crops section, meeting 1978. IHAR, Radzikow, Pologne.

Mots-clés : | | | |
Agricultural value of different species of Bromus in France

When investigating new herbage grasses to be used as complementary forages, we studied in succession several species of Bromus : B. inermis was soon found to be uninteresting under our conditions. A cultivar of B. catharticuss (Delta) was created in the 60's, and later a systematic investigation of collections with yield trials was carried out in various places, with the collaboration of other I.N.R.A. stations (especially Clermont-Ferrand, Le Pin-au-Haras, Montpellier) and various other organizations. A number of genotypes were isolated. Apart from Bromus inermis, the work dwelt more particularly on half a score species belonging to the Ceratochloa group.
Bromus catharticus (willdenowii, unioloïdes], sitchensis, carinatus, and to a lesser degree valdivianus are the best species under our conditions. They produce herbage at a fast rate. After a Spring sowing, they yield about as much as Italian Ryegrass, more in a dry year. Since their persistency is better than that of Italian Ryegrass, their annual production is at least equal in the first year, and higher later on. Their feeding value is good.
They have quite variable developmental characteristics and are adapted to various climatic conditions (Winter growth under mild temperatures or dormancy, varying rate of development and possibilities of flowering in the seeding year and in aftermaths…). A few diseases were recorded. Their performance is poor in water-logged soils and under trampling in very wet pastures.
Four cultivars have been created in France [Bellegarde, Delta, Lubro, Luval] end others in Europe (mainly Una in Poland).
Their genetic variability is large. These types of Bromus may prove useful.
Publication in english:
Agronomic value of veriaus Bromus species in France. Proceedings Eucerpia Fodder Crops section, meeting 1978. IHAR, Radzikow, Poland.

Télécharger l'article

PDF - 514,27 ko