Numéro #75

15 septembre 1978

Numéro non thématique

L'amélioration de la production fourragère en Corse intéresse-t-elle les éleveurs ?

auteur : | co-auteurs :

Les résultats de diverses expérimentations révèlent que les ressources fourragères de la Corse peuvent être importantes. La richesse de la végétation spontanée en plantes fourragères et plus particulièrement en légumineuses permet, si l'extension du maquis est contrôlée par un girobroyage ou un pâturage adéquat des animaux, la création de prairies naturelles. Le déficit alimentaire hivernal des troupeaux peut être comblé par l'installation de prairies temporaires utilisées pour la fauche en foin des coupes de printemps, le stockage sur pied des pousses d'automne et de début d'hiver et le pâturage des pousses de fin de l'hiver.

Mais l'étude des élevages de Castagniccia et des pratiques utilisées par les éleveurs montre que ce potentiel fourrager n'intéresse qu'environ 40 % d'entre eux. Dans une perspective de développement de l'élevage de la région, cette constatation est fondamentale et amène A se poser la question: quelles autres innovations techniques intéressent aujourd'hui la grande majorité des élevages ?

Mots-clés : | | | | | | | | | | | |
Is the improvement of forage production in Corsica of interest to the stock-breeders ?

The results of various experimental studies show that there may be important forage resources in Corsica. The abundance of local plant growth, as regards herbage plant end especially legumes, makes it possible to create natural pastures if the extension of the native scrub (“maquis”) is controlled by mechanical destruction or by adequate grazing by stock. The Winter feed shortage for the animals can be obviated by laying down leys to be cut for lay in Spring, to be used as forage in Autum and early Winter, and to be grazed at the end of Winter.
But the study of animal husbandry in Castagniccia end of the methods used by the farmers shows that only about 40% of them are interested by these potential forage resources. This is a basic observation for the prospective development of animal husbandry in the region, and it raises the question of which other new techniques may be to-day of interest to the large majority of stockbreeders.

Télécharger l'article

PDF - 1,16 Mo