Numéro #61

15 mars 1975

Numéro non thématique

Utilisation comparative de l'ensilage de maïs et des graminées déshydratées comprimées par les vaches laitières

auteur : | co-auteurs :

Pour apporter des renseignements aux éleveurs sur l'utilisation par les vaches laitières de l'ensilage de mais et des fourrages déshydratés comprimés, la Station d'Amélioration des Plantes Fourragères de Lusignan, en liaison avec le laboratoire de la production laitière de Theix, a étudié pendant 3 années la comparaison de ces systèmes d'alimentation avec 2 lots de vaches laitières. Les four· rages entrant dans les rations, d'une part mais (ensilé) et luzerne (déshydratée comprimée), d'autre part graminées et luzerne (l'ensemble déshydraté comprimé) étaient produits dans des assolements bien définis.Le niveau des apports énergétiques de ces 2 rations de base ont été élevés, ce qui a permis une production de 4.000 à 4.300 kg de lait (4 % de M.G.) par vache et par an avec seulement 380 kg de matière sèche de concentré.
Le régime « maïs» a permis une production de lait plus élevée mais avec un engraissement plus important des animaux.Le régime « déshydraté comprimé » a été utilisé avec une bonne efficacité, la production laitière et le taux butyreux ont évolué normalement.D'après cette étude il est possible d'alimenter des vaches laitières pendant plusieurs années consécutives avec une ration à base soit presque uniquement d'ensilage de mais, soit de fourrages déshydratés comprimés sans problèmes particuliers de santé et de reproduction et avec une bonne efficacité. 

Mots-clés : | | | | | | | |
Comparison of use by milking cows of maize silage and dried pelleted grasses

To provide farmers with information on the use by milking cows of maize silage and palleted dried forages, the Forage Plant Breeding Station at Lusignan in liaison with the milk production laboratory at Theix carried out a 3 year comparison of three feeding systems with two groups of milking cows. The feedstuffs used in the rations, maize (ensiled) and lucerne (dried and palleted), or grasses and lucerne (ail dried and palleted), were produced in well defined rotations.The energy intake levels of these two base rations were high, enabling the production of 4,000 to 4,300 kg of milk (4 % fat) per cow per year with only 380 kg dry matter of concentrate.
The « maize diet » enabled higher milk production but with a greater animal weight gain.The « dry palled » diet was converted with efficiency, milk production and butyric content evolving normally.According to these results, it is possible to feed milking cows for several consecutive years with a base ration of either maize silage almost alone, or of dried palleted forage, without any particular health or reproductive problems and with satisfactory efficiency. 

Télécharger l'article

PDF - 1,16 Mo