Numéro #184

18 décembre 2005

numéro non thématique

Les éleveurs de bovins nous parlent de leur métier et de leurs animaux

auteur : | co-auteur :

Le bien-être animal constitue une attente sociale et une préoccupation éthique croissante qui est de mieux en mieux étudiée. Le comportement de l'animal, les outils de diagnostic de son bien-être sont également des objets de recherche importants. Le point de vue des éleveurs sur ce sujet avait en revanche peu été étudié jusqu'à ce jour.
A partir d'une série d'entretiens auprès d'éleveurs, cet article montre la diversité des représentations de l'élevage, des animaux d'élevage et des pratiques, en fonction des préoccupations éthiques et de l'histoire personnelle des individus. Les relations des éleveurs vis-à-vis de l'animal s'organisent autour de trois pôles : "l'animal machine", "l'animal communiquant", et "l'animal affectif". Ces travaux ouvrent des perspectives pour concevoir des outils pour le conseil, ainsi que des formations de techniciens ou d'éleveurs. Ils constituent également une base d'information pour aider à construire et mettre en œuvre une communication professionnelle, destinée au grand public, sur le métier d'éleveur.

Mots-clés : | | | | |
Cattle farmers talk about their trade and their animals

The well-being of animals is a social expectation and a growing ethical concern that is increasingly the object of investigations. The behaviour of the animals and the tools for the diagnosis of their well-being are also important topics of research. It is also of interest to know the opinions of the farmers on this subject, although this has hardly been studied yet.
This work is based on talks with farmers and reflects the diversity of their opinions on animal rearing, on the animals themselves, and on farm practices, which vary with the ethical concerns and the personal life of the individuals. The relationships of the farmers with the animals are grouped in three categories : 'the animal as a machine', 'the animal as a communicator', 'the animal as an object of affection'. These studies open new prospects for the creation of advisory tools, and for the training of technicians or of farmers. They also constitute a basis of information to help build up and implement a policy of professional communication on the farming trade aiming at the general public.

Télécharger l'article

PDF - 185,70 ko