Numéro #184

18 décembre 2005

numéro non thématique

Perspectives d’avenir de la jachère pâturée dans les zones céréalières semi-arides

auteur : | co-auteur :

Depuis l'indépendance de l'Algérie, la politique de développement agricole a visé le remplacement de la jachère par des cultures. La jachère continue cependant à occuper environ 40% de la SAU totale. Dans l'optique d'un développement durable, il est indispensable de porter un nouveau regard sur cette pratique traditionnelle.
La jachère constitue une partie intégrante des systèmes de production céréales-ovins de la zone semi-aride, caractérisée par des sols fragiles et une pluviométrie limitante. La part de la jachère travaillée diminue alors que celle de la jachère pâturée augmente et représenterait 9% de l'offre fourragère totale. La jachère, parfois utilisée comme surface pastorale, est un facteur d'équilibre pour ces exploitations généralement de petites dimensions. Dans une optique de développement durable, l'objectif d'amélioration de la productivité doit être associé au renforcement de la viabilité des systèmes. Ainsi, la jachère pourrait jouer un rôle plus efficace dans la gestion du risque climatique, le maintien de la fertilité agronomique, la lutte contre la sécheresse et l'érosion, la préservation de l'environnement, la gestion de l'espace et le maintien de la richesse culturelle et sociale de nombreux terroirs.

Mots-clés : | | | | | | | | | | | |
Future prospects of fallow grazing in cereal-growing semi-arid areas

Since Algerian independence, the policies of agricultural development have been aiming at the reduction of fallows in order to improve agricultural production. Fallow lands however still cover some 40% of the total Useable Farm area. In keeping with the concern for sustainable development, a new look on fallows becomes absolutely necessary.
Fallow lands are integral parts of the cereal-growing / sheep-rearing production systems of the semi-arid regions characterized by precarious soils and a limited rainfall. The share of cutivated fallow is decreasing, while that of grazed fallow is increasing and represents now 9% of the total forage on offer. Fallow land, often used for grazing, is a stabilizing factor for the farms concerned, which are generally small-sized. In keeping with the concern for sustainable development, the aim of improving productivity should be linked to a greater viability of the production systems. In this way, fallows could play a more efficient role in the management of climatic risks, the maintenance of agricultural fertility, the control of drought and of erosion, the preservation of the environment, the management of the land, and the maintenance of the cultural and social wealth of numerous local spots.

Télécharger l'article

PDF - 289,01 ko