Numéro #37

15 septembre 1969

Numéro non thématique

Le symposium sur la productivité de la demi-montagne

auteur :

Ce symposium (Aberdeen, Grande-Bretagne, 1er-4 juillet 1968), organisé par la Fédération Européenne des Herbages, a permis de dégager les enseignements suivants :1) La croissance des graminées, en relation avec la température du sol, est favorisée dans les vallées, par rapport aux situations en altitude. Il faut donc rechercher des types végétant à basse température.2) La fertilisation et les amendements, entre autres actions, permettent parfois de modifier la composition floristique des prairies, par exemple la destruction du Nard par une fumure N.P.K. + Ca associée à un fort chargement en moutons dans les Carpathes polonaises et en Géorgie. C'est un procédé lent.Les désherbants peuvent être utilisés (Rumex en Normandie et fougère Grand-Aigle en Ecosse).L'intensification des prairies peut se faire aussi par :- un travail du sol et un ressemis ;- un pâturage bien conduit;- des clôtures qui suppriment le pâturage sélectif ;- la fauche des refus.
3) Il faut retenir l'exemple de coordination des efforts et de coopération des services pour la mise en valeur des tourbières d'Ecosse ; la charge est très faible et calculée sur le potentiel hivernal : si ce dernier est trop faible, on vend des animaux.Les améliorations consisteraient en :- une association ovins-bovins sur les meilleurs pâturages ;- une complémentarité des zones «montagne» et «plaine» ;- l'installation, en montagne, de quelques prairies intensives ;- le reboisement et le maintien en exploitation des petites tenures marginales des Highlands et des Iles, revenues à une végétation naturelle.Cette mise en valeur de l'Ecosse est d'autant plus intéressante que 70 % du sol est occupé par des pacages médiocres. 

Mots-clés : | | | | | | | | |
Symposium on hill-land productivity

This Symposium (Aberdeen, United Kingdom, 1st to 4th July 1968), was organized by the European Grassland Federation, and taught the following conclusions :1) The growth of Grasses, influenced by soil temperatures, is enhanced in valleys, in opposition to hill-land locations, Types have therefore to be found which grow at low temperatures.2) Among other effects, fertilizers and scils conditioners sometimes modify the floristic composition of pasture swards; this is for instance the case with Nardus which disappears in the Polish Carpathians and in Georgia when NPK manures are applied together with a heavy stocking with sheep. This is a slow process.Herbicides may be used (against Rumex in Normandy, and against Bracken in Scotland).Grasslands may also be made more intensive by :- soil tillage and re-seeding,- well-managed grazing,- fencing to suppress selective grazing,- moving of waste herbage.
3) The example of coordination of work and of cooperation between services shown for the improvement of Scottish peat-bogs is to be noted ; the stocking rate is very low and is calculated from the Winter potential : if the latter is too low, animals are sold.Improvements would be :- an association of cattle and sheep on the better pastures,- complementarity of hill lands and lowlands,- establishment in the hills of a few intensive pastures,- reafforestation and upkeep of farming on the small marginal tenures of the Highlands and the Scottish Isles, where natural vegetation has come back.This improvement of Scotland is the more interesting as 70 % of the land is covered by second rate rough grazing. 

Télécharger l'article

PDF - 313,86 ko