Numéro #17

15 mars 1964

Numéro non thématique

Les contraintes dans le séchage du fourrage par la ventilation

auteur :

Les difficultés rencontrées naissent du jeu simultané d'un certain nombre «d'acteurs» :- les plantes dont les caractéristiques propres et la date à laquelle elles sont récoltées jouent sur la détermination des installations ;- le climat (température, hygrométrie de l'air lors de la coupe et pendant la période de séchage) qui peut, dans certaines régions humides, conduire au choix d'installations de séchage plus puissantes avec réchauffage de l'air ;- l'équipement, comprenant les bâtiments, le matériel, l'énergie disponible et la main-d'œuvre, qui impose souvent des limites devant être prises en considération ;- les animaux, dont les exigences sont très différentes selon les spéculations envisagées et le niveau d'intensité atteint ;- l'agriculteur enfin, qui joue un rôle à ne pas négliger.Parmi les problèmes que pose, dans une exploitation donnée, une installation de séchage par ventilation, il convient d'étudier, en premier lieu, la puissance électrique disponible. Lorsque cette puissance est légèrement insuffisante, il faudra faire appel à des ventilateurs à très bon rendement, bien que plus coûteux. Il est possible, lorsque l'énergie électrique est véritablement déficitaire, d'entrainer le ventilateur par un moteur thermique qui pourra éventuellement réchauffer l'air ventilé.Lors du choix de l'implantation de l'installation de séchage à l'intérieur de la ferme, on veillera en particulier à réduire l'importance du facteur bruit (position du ventilateur à l'opposé des locaux d'habitation, montage devant l'aspiration du ventilateur).
La plate-forme de ventilation devra être par ailleurs d'accès facile tant pour le chargement que le déchargement.Lors de l'aménagement du système de ventilation, il conviendra, en particulier, de faire en sorte que l'air sortant du fourrage ne puisse repasser par le ventilateur, que les pertes de pression soient réduites au minimum et que la répartition de l'air soit bien effective.Dans le choix d'un système de chaine de récolte, on évitera de trop mettre en cause le matériel existant sur la ferme en s'efforçant de s'adapter à celui-ci. Néanmoins, il faut signaler que la chaine de récolte utilisant le vrac haché rend possible l'utilisation du même matériel pour l'ensilage et le foin ventilé et peut présenter un certain avantage, dans le cas des fermes importantes.Le système de séchage du fourrage par ventilation ne pourra cependant donner toute satisfaction que si un niveau de progrès égal est atteint entre la qualité de la production végétale, le perfectionnement de la chaine de récolte et de conservation et les performances de l'animal.En dehors de tout coût visible déterminé, ce sera finalement la production réelle de l'animal qui rendra compte des économies qualitatives réalisées. 

Difficulties in forage-drying by ventilation

The difficulties that are encountered originate from certain «actors» coming simultaneously into play :- the plants, of which the intrinsical characteristics and the harvesting dates play a part in the determination of the equipments ;- the climate (temperature, air moisture at the time of the cut and during drying) which may induce, in the case of damp regions, to choose more powerful apparatus with air reheating ;- the equipment, including buildings, implements, available energy and labour, which often lays down limits to be taken into account ;- the animals, with their various requirements, which differ greatly according to the kind of production and the level of intensity ;- the farmer himself, lastly, whose pert should not be disregarded.When a given farm is to be equipped for forage ventilation, one of the first problems is to examine the available electric power.  If this is slightly short, highly efficient fans have to be used, although they cost more. If electric energy is really deficient, it is possible to drive the fan by a heat engine, which may possibly reheat the blown air.When the drying plant is to be located inside the farm, special care has to be taken that noise is adequatly damped (fan placed opposite the houses, assembling in front of fan exhaust).The ventilation platform should besides have an easy access for loading as well as for unloading.The arrangement of the ventilation system ought particularly to be such that the air coming out from the forage should not be able to pass again through the fan, that pressure losses be reduced to a minimum, and air distribution really efficient.When a system of harvesting chain is to be chosen, it is advisable to adapt it to the equipment existing on the farm, and not to insist too much on modifying this equipment. It should however be noticed that when loose chopped Forage is used in a harvesting chain, the same implements are made use of for silage and for ventilated hey, so that there may be a real advantage in them, for biggest farms at least.The method of drying forage by ventilation will only be quite satisfactory when an equal level of advancement is reached in plant quality, improvements of harvesting and conservation chains, and animal performances.Apart from any determined visible costs, it will eventually be the actual animal production that will assess the qualitative profits made. 

Télécharger l'article

PDF - 394,39 ko