Numéro #172

15 décembre 2002

Numéro non thématique

Modifications de l'utilisation du territoire lorsque des éleveurs cherchent à résoudre leurs problèmes de travail

auteur : | co-auteurs :

Les projets d'évolution dans des exploitations d'élevage associent des préoccupations économiques, techniques mais aussi relatives au travail. La compréhension de la transformation des systèmes d'élevage, notamment de l'utilisation du territoire, ne peut alors se passer de celle des problèmes de travail et de leur résolution.
Les enjeux actuels sur le territoire se heurtent aux problèmes de travail des éleveurs. Notre objectif était d'identifier la place et le contenu des modifications du territoire lors de la résolution de problèmes de travail. Pour cela, nous avons reconstitué les processus de changement dans 17 exploitations des Alpes aux systèmes d'élevage variés. Ils correspondent à trois problèmes de travail : surcharge de travail toute l'année ou saisonnière, diminution de la main d'œuvre permanente. Presque dans tous les cas étudiés, les modifications du territoire sont liées à la gestion des conséquences des premières actions mises en œuvre. La configuration et l'utilisation du territoire apparaissent comme les premiers leviers activés lors de problèmes de concurrence entre travaux l'été. Cette étude montre l'intérêt d'une vision dynamique pour comprendre les transformations des pratiques des éleveurs, et permet d'envisager autrement les contrats agri-environnementaux.

Mots-clés : | | | | | | | | |
Changes in land use to solve problems of work in livestock farming systems

Natural resources, the quality of products and the conservation of landscapes are currently at stake and imply a change in the farming practices of breeders. But the recommended changes in land use come up against the farmers’ problems, particularly the problems of work. Our goal was to identify the place and content of changes in land use (configuration, maintenance and use) during the global process of change, linked to problems of work resolution, in livestock farming systems. To achieve our goal, we reconstructed the processes of change, from surveys in 17 farms in the Alps (with various livestock farming systems: dairy, cattle, sheep or goat production). They express three types of work problems : overwork all the year, or only through a period (winter or summer), and foreseeable loss of permanent labour. The results show that in almost all the processes (with only one exception), changes in land use are linked to the management of the consequences of the first actions (lost opportunity, necessity to redefine the combination of activities, to change the periods of production). Changes in the configuration (surfaces, fences) or in the land use are the first actions carried out to solve a problem of competition between summer tasks. This study emphasizes the relevance of a dynamic vision to understand changes in the farming practices. It enables agri-environmental contracts to be looked at differently.

Télécharger l'article

PDF - 80,12 ko