Numéro #173

15 mars 2003

Numéro non thématique

Utilisation de quelques renoncules prairiales comme indicateur biologique du niveau d'hydromorphie des sols

auteur : | co-auteurs :

L'application des mesures agri-environnementales nécessite bien souvent de porter un diagnostic sur les prairies, en particulier les prairies alluviales. Des espèces indicatrices peuvent alléger cette démarche. En Bourgogne, certaines renoncules permettent une estimation assez fine du degré d'hydromorphie des prairies.

Dans le cadre des mesures agri-environnementales et de Natura 2000, le diagnostic écologique des prairies nécessite l'utilisation d'indicateurs biologiques statuant sur leur état et leur fonctionnement. Les renoncules prairiales, et plus particulièrement Ranunculus flammula, R. repens, R. acris et R. bulbosus, se distribuent le long d'un gradient hydrique des sols. La signification de ces espèces, vis-à-vis du niveau d'hydromorphie des sols, est testée statistiquement et conduit à la proposition d'une clé de diagnostic. Les espèces étudiées sont très répandues dans les prairies fauchées ou pâturées et faciles à identifier. La validation du modèle, basée sur la présence de ces 4 espèces, trouve des applications dans le diagnostic et l'inventaire des zones humides, le choix de mesures agri-environnementales ou la cartographie d'habitats pour la gestion conservatoire de sites Natura 2000.

Mots-clés : | | | | | | | | | | | |
Utilization of certain species of pasture buttercup (Ranunculus spp.) as biological indicators of the hydromorphic level of soils

As a part of the agri-environmental measures and 'Natura 2000' operations, the setting-up of an ecological diagnosis of grasslands requires the use of biological indicators reflecting their status and their working. Pasture buttercups, especially Ranunculus flammula, R. repens, R. acris and R. bulbosus, are distributed along a gradient of soil water contents. The significance of these species, as regards the hydromorphic level of the soils, was tested statistically and led to the setting-up of a diagnostic key. The species studied are quite frequent in mown or grazed pastures and are easy to identify. A model, based on the presence of these four species, was validated and can be applied to the diagnosis and survey of wet grasslands, the choice of agri-environmental measures or the mapping of habitats for the conservation of 'Natura 2000' sites.

Télécharger l'article

PDF - 911,08 ko