Numéro #170

15 juin 2002

Numéro non thématique

La hauteur d'herbe au pâturage : une mesure simple pour faciliter sa conduite, un indicateur pour caractériser des stratégies

auteur : | co-auteurs :

Le calendrier de pâturage décrit l'allocation des parcelles au cours de la campagne. Cet outil est couramment utilisé par les éleveurs ou les techniciens d'élevage pour suivre le déroulement de la campagne de pâturage ou en évaluer la conduite en fin d'année, mais il est insuffisant pour raisonner cette allocation. Les travaux de recherche sur le pâturage proposent de compléter cet outil, par exemple avec la hauteur d'herbe.
La recherche sur le pâturage a décrit les différents flux et leurs interactions (croissance, sénescence, prélèvement) et a permis de proposer la hauteur d'herbe comme indicateur des états d'herbe en résultant. Une première partie de l'article résume l'information qu'apporte la hauteur d'herbe : mesurée avant ou après pâturage, elle permet d'estimer la structure et la composition morphologique ou chimique du couvert (et par là, la teneur en protéines, digestibilité, ingestibilité), ou de prévoir la dynamique de la repousse. Dans une deuxième partie, les auteurs montrent comment la hauteur d'herbe ou des indicateurs dérivés peuvent utilement compléter un calendrier de pâturage pour préparer une campagne ou en effectuer un bilan dans le cas de troupeaux de vaches laitières. Les seuils de hauteur d'herbe visés pourront être ainsi raisonnés selon la stratégie de pâturage choisie.

Mots-clés : | | | | | |
Grass height at grazing : an easy measurement facilitating the management and an indicator of strategies

The grazing calendar shows how the pasture plots are allocated during the season. It is a tool widely used by farmers and livestock technicians in order to follow the grazing campaign throughout the season or to assess it at the end, but does not yield a rational basis for this allocation. Grazing research has described the various flows that occur and their interactions (growth, senescence, uptake) and has made it possible to propose grass height as an indicator of the resulting herbage states. The first part of the paper summarizes the information supplied by grass height : measured before or after grazing, it gives an estimation of the sward’s structure and morphological or chemical composition (and hence its protein content, digestibility, and voluntary intake), or a forecast of its regrowth dynamics. The second part shows how grass height or indicators derived from it can usefully complement the grazing calendar in order to prepare a grazing campaign or to estimate the result in the case of dairy cows. The limits of grass heights aimed at can thus be determined in a rational way, depending on the chosen grazing strategy.

Télécharger l'article

PDF - 1,46 Mo