Numéro #169

15 mars 2002

Numéro non thématique

Diversité des rations à base de graminées et gestion des prairies en élevage bovin sur l'île de la Réunion

auteur : | co-auteur :

Pour faire face aux besoins croissants du marché réunionnais en produits d'élevage, d'importants progrès ont été réalisés par les éleveurs de bovins laitiers ou allaitants. Ils doivent notamment gérer au mieux l'alimentation de leurs animaux, dont la ration de base peut être composée de graminées d'origine tempérée ou tropicale. Les travaux que conduisent conjointement le Cirad et l'Uafp ont pour double objectif de mieux raisonner la gestion des prairies et d'avoir une meilleure connaissance de la valeur nutritionnelle de la ration de base. L'ensilage en balles rondes enrubannées, le foin de graminée tropicale et l'utilisation de sous-produits de la culture de la canne à sucre se sont développés. Les biomasses et les taux de matière sèche des fourrages observés dans un suivi de la gestion raisonnée des prairies de 90 exploitations sont présentés. Mis en parallèle avec l'évolution des biovolumes, ils mettent en évidence une meilleure maîtrise par les exploitants réunionnais de leur système fourrager. Celle-ci peut encore être améliorée par la connaissance de la valeur nutritive des fourrages, approchée par des analyses bromatologiques.

Mots-clés : | | | | | | | | | | | |
Variety of diets based on grass and pasture management on the animal farms of Reunion Island

The basic diet of cattle in Reunion Island has a great diversity of constituents : forages of temperate or of tropical origin, grazed or manger fed, as silage or as dry feed, and also by-products of the sugar-cane cultivation. Studies carried out in cooperation by CIRAD and UAFP aim both at a more rational management of the pastures and at a better knowledge of the feeding value of the animals' basic diet. The rational management of the pastures on 90 farms was under continuous observation from 1995 onwards ; the data on biomass and dry matter content of the forages are presented here. When compared to the change in bio-volumes during the same lapse of time, they show that the Reunion farmers were in good control of their forage system. This control could even be bettered through the knowledge of the feeding value of the utilized forages, thanks to the results of bromatological analyses.

Télécharger l'article

PDF - 1,03 Mo