Numéro #162

15 juin 2000

Numéro non thématique

Rassemblement, utilisation et gestion des ressources génétiques de dactyle à l'INRA de Lusignan

auteur :

L'importance agronomique et économique du dactyle est considérable en région tempérée et méditerranéenne. Pendant 25 ans, l'INRA de Lusignan a amélioré le dactyle pelotonné grâce à plusieurs opérations de prospections. Le bilan d'une telle expérience s'impose et pose la question de la conservation de cette précieuse variabilité naturelle.
De 1968 à 1992, les sélectionneurs de l'INRA de Lusignan ont développé un programme d'amélioration du dactyle pelotonné pour les régions à climat tempéré. Les 700 populations spontanées de dactyle qu'ils ont collectées en trois temps (en Bretagne et Cotentin, puis au nord-ouest de la Galice et du Portugal et enfin en région méditerranéenne) leur ont permis de réaliser un progrès continu pour les 7 variétés créées. L'intérêt agronomique de ces populations pour réaliser les objectifs de sélection est développé.
Dorénavant se pose la question de la conservation de ces populations... 600 sont conservées au congélateur ; 180 populations représentatives de la variabilité des différentes grandes zones climatiques sont déposées depuis 1993 au Centre Européen de Ressources Génétiques en Poitou - Charentes. Les semences et les données de passeport les conçernant sont accessibles sous conditions.
.

Mots-clés : | | | | | | | |
Collecting, utilizing and managing the genetic resources of Cocksfoot at the INRA Station of Lusignan

The agricultural and economic importance of the main sub-species of Cocksfoot, Dactylis glomerata ssp. glomerata, is emphasized. From 1968 to 1992, breeders at the INRA Station of Lusignan have set up a programme for the creation of improved cultivars adapted to regions with a temperate climate. The collection of 700 voluntary populations of Cocksfoot made it possible, in three stages (first Brittany and Cotentin, then N.W. Galicia and Portugal, finally Mediterranean regions with the adjunction of the sub-species hispanica), to release continually improved cultivars (7) during taht period. The agricultural interest of these populations, with a view of meeting breeding objectives, is expounded.
The problem is to conserve such a precious genetic variability. Would it be possible to have an in situ conservation in certain pedoclimatic situations ? There are 600 populations conserved for a long-term period in the freezer, and 180 populations, representing the variability of the various large climatic regions, stored since 1993 in the European Centre for Genetic Resources of Poitou-Charentes. Their seed and the relevant 'passport' data are accessible under conditions.

.

Télécharger l'article

PDF - 2,73 Mo