Numéro #116

15 décembre 1988

Numéro non thématique

L'intérêt des lotiers : un possible renouveau (revue bibliographique)

auteur :

Les lotiers (Lotus sp.) sont potentiellement une culture intéressante pour améliorer la qualité des pâturages extensifs ou pour maintenir à faible coût le niveau de fertilité et réduire l'érosion de terres en jachère. Ils peuvent aussi remplacer d'autres légumineuses dans des systèmes fourragers à faibles intrants.
L'usage des cultivars actuels de Lotus corniculatus est limité aux sols proches de la neutralité, dans des régions à été sec. Ils sont peu pérennes si les températures nocturnes sont élevées ou s'ils sont soumis à un pâturage intensif.
Les variétés actuelles de lotier, issues de Lotus corniculatus spp vulgaris sont des plantes de port érigé, dont le potentiel de production est élevé. Les variétés prostrées, plus pérennes, poussant sur sols acides, peuvent être utilisées pour les jachères. L. uliginosus est prometteur dans les régions à climat océanique, avec une humidité élevée toute l'année.
L'appétence des lotiers est sujette à caution, car présentant une forte variabilité de teneurs à cyanogènes et/ou tannins.
L'obtention de graines reste délicate, mais l'implantation, la croissance et la persistance des lotiers sont améliorées par l'inoculation des graines, qui permet la nodulation effective des racines par les Rhizobium.

Mots-clés : | | | | |

Birdsfoot trefois (Lotus species) are potentially valuable crops for improving the quality of extensively grazed pastures, or for maintaining fertility and reducing erosion with low maintenance costs in set-aside land. They may also be used in place of other legumes if inputs to pasture are to be minimised.
The use of existing cultivars of Lotus corniculatus is limited to soils with an almost neutral Ph in areas which have a dry summer. They will not survive where night temperatures are high or under intensive grazing, and they are susceptible to competition form grasses and weeds.
Existing varieties of birdsfoot trefoil are upright, potentially high-yielding plants developed from Lotus corniculatus spp vulgaris. There exists a potential market for grazing or set-aside land of more prostate, persistent varieties which will grow in more acid soils. Such forms exist within L. corniculatus L. sensu lato and the main obstacle to their commercial exploitation both for pasture improvement and for erosion control is the difficulty of harvesting seed. L. uliginosus shows promise for regions with an Atlantic climate which have a high humidity throughout the year.
There are doubts about the palatability of Lotus species and in some types, cyanogen and/or tannin content can be high. There appears to be sufficient variation to make possible the development of palatable cultivars.

Télécharger l'article

PDF - 896,57 ko