Numéro #146

15 juin 1996

Numéro non thématique

Valeur alimentaire et inscription des variétés de maïs ensilage aux catalogues officiels en Europe

auteur : | co-auteur :

En Europe, l'existence d'une variabilité génétique pour la valeur alimentaire est maintenant largement reconnue, mais elle est diversement prise en compte lors de la sélection et de l'inscription des variétés. Les critères et méthodes d'évaluation diffèrent entre les pays. Un rapide tour d'horizon s'impose.
La digestibilité est, pour l'instant, le facteur pris en compte car il existe des méthodes de mesures de digestibilité in vitro, réalisables en routine et pouvant être prédites par spectroscopie de réflectance dans le proche infrarouge (NIRS). La digestibilité est déjà un des critères d'inscription des variétés aux Pays-Bas (méthode de digestibilité in vitro avec du jus de rumen), en Belgique et en Suisse (prédiction par NIRS d'une digestibilité in vitro avec du jus de rumen ou une solubilité enzymatique). Au Royaume-Uni, la digestibilité est prise en compte pour la recommandation. En Allemagne, la caractérisation des variétés du point de vue de leur digestibilité par prédiction NIRS d'une solubilité enzymatique est à l'étude. Enfin, en France, des études sont menées pour tenter de définir un critère réellement fiable et efficace.

Mots-clés : | | | | |
Taking feeding value into account for the registration of silage maize cultivars in official lists in Europe

That there exists a large genetic variation in feeding values is now widely acknowledged in Europe, but it is differently taken into account in breeding and in the registration of cultivars. The tests chosen and their methods of assessment vary from one country to another. Among the factors that determine feeding value, a rapid survey shows that digestibility is the one at present mainly taken into consideration in the various European countries growing maize for silage, since there exist in vitro methods for the measurement of digestibility. These methods can be implemented routinely and can be predicted by near infra-red reflectance spectroscopy (NIRS). It would thus be possible to discard genotypes with too low values, while retaining those with higher values. Digestibility is already taken into account for the registration of silage maize cultivars in the national lists of the Netherlands, Belgium and Switzerland. In the Netherlands, digestibility is measured by in vitro digestion in rumen juice ; in Belgium and in Switzerland, the assessment is by NIRS prediction of an in vitro digestion in rumen juice or of enzymatic solubility. In the United Kingdom, digestibility is taken into consideration in the recommended list of cultivars. In Germany, a study for the characterization of the digestibility of cultivars by NIRS prediction of enzymatic solubility is in progress. Finally, in France, there are studies to define a really efficient and reliable test for digestibility.

Télécharger l'article

PDF - 883,51 ko