Numéro #137

15 mars 1994

Numéro non thématique

Variations saisonnières de la production de matière sèche et de la composition chimique d'Andropogon gayanus au Burkina-Faso

auteur : | co-auteurs :

La production de matière sèche d'Andropogon gayanus a été évaluée au cours du cycle complet de végétation en 1988, 1989 et 1990, en région soudanienne du Burkina-Faso. Cette production a subi des variations importantes liées à la phénologie. La biomasse maximale (5,9, 5,1 et 3,1 t MS/ha pour ces 3 années respectives) est atteinte entre le début de l'épiaison et celui de la floraison. En 1989 et 1990, l'analyse de la composition morphologique révèle un rapport feuilles/tiges qui devient inférieur à 1 à partir de la montaison, et n'est plus que de 0,16 à la dissémination des graines, fin novembre. La production totale de feuilles par hectare croît régulièrement jusqu'à l'apparition des premières inflorescences à la fin du mois de septembre.
L'exploitation d'Andropogon gayanus pour réaliser du foin présente deux inconvénients : une matière sèche insuffisante aux stades juvéniles de la plante, alors qu'au-delà de la montaison, la teneur en matières azotées totales (y compris des limbes) est inférieure à 7% MS. L'espèce présente par ailleurs des teneurs en sodium très faibles (0,02% MS), un rapport calcium/phosphore relativement élevé (2,3) et une teneur en potassium de 1,31% MS.
En tenant compte des conditions particulières du Burkina-Faso (pluviosité, calendrier agricole, disponibilité fourragère), on peut conseiller l'exploitation d'Andropogon gayanus à l'épiaison et son utilisation en association avec des légumineuses ou du tourteau de coton.

Mots-clés : | | | | | | |

Dry matter production of Andropogon gayanus was estimated during the whole vegetation cycle in 1988, 1989 and 1990. There were considerable variations in yield, related to the phenology of the species. For 3 years, the greatest DM production (5.9 ; 5.1 and 3.1 tons DM/ha respectively) was reached at panicle emergence, at the end of September. In 1989 and 1990, studies of morphological components revealed that there was a large proportion of leaves at tillering, over 60% of total plants. The leaf/stem ratio gradually decreased, down to 0.16 at seed scattering. Total leaf production per hectare regularly increased until the appearance of the first inflorescence in late September.
Utilization of Andropogon gayanus for hay raises the issues of both availability at early stages and of quality (in terms of nitrogen content) after stem elongation. Moreover, Andropogon gayanus has a very low sodium content (0.02% in the DM), a calcium/phosphorus ration of 2.3, and a potassium content of 1.31% in the DM.
Making allowance for the particular conditions of Burkina-Faso (rainfall, agricultural calendar, forage availability…), the management of an Andropogon gayanus crop could involve a cut after emergence, association with a legume such as cowpea or peanut for hay, and the feed complementation by cotton seed cake.

Télécharger l'article

PDF - 704,53 ko