Numéro #137

15 mars 1994

Numéro non thématique

Analyse des pratiques d'épandage d'engrais minéral azoté solide. Méthodologie et résultats

auteur :

La qualité de l'épandage d'engrais minéral solide dépend de nombreux facteurs dont : la méthode de jalonnement utilisée, la vitesse d'avancement du tracteur et le régime de rotation de la prise de force, la hauteur des éléments distributeurs, la vitesse du vent, la pente, la largeur de travail et bien sûr le type et l'âge de l'appareil utilisé. Les études et mesures effectuées par le CEMAGREF dans des exploitations permettent d'évaluer l'impact de ces principaux facteurs sur la répartition de l'engrais épandu. Il ressort globalement que un cinquième des surfaces sont surdosées (à 138% de la dose souhaitée) et qu'un autre cinquième ne reçoit que 60% de cette même dose. Diverses recommandations sont rappelées.

Mots-clés : | |

The quality of the spreading of solid mineral fertilizer depends on several factors, such as : method of marking out, speed of the tractor and rate of rotation of the power point, height of the distributors, speed of the wing, steepness of slope, working width, and of course type and age of the equipment. Technical studies by CEMAGREF on farms give estimates of the effects of these main factors on the distribution of fertilizers. On the whole, it appears that one fifth of the area gets excessive amounts of fertilizers (138% of the desired rate), whereas another fifth gets only 60% of that rate. Various recommendations are given as reminders.

Télécharger l'article

PDF - 606,40 ko