Numéro #137

15 mars 1994

Numéro non thématique

Attitudes et comportements des éleveurs du public de Fourrages-Mieux face à la diversité des prairies

auteur :

Une synthèse a été réalisée à partir des études de motivation de l'opération Fourrages Mieux. Cet article porte sur la façon dont les éleveurs peu touchés par le Développement parlent des prairies, les exploitent et les gèrent.
Ces éleveurs ont une perception variable de la valeur de leurs prairies (selon la proportion de terres labourables dans leur région, le type de production, la phase de leur exploitation agricole, leur degré d'implication dans le Développement agricole…). L'usage et l'affectation des prairies dépendent de cette perception. La prairie idéale devrait présenter les qualités suivantes : sécurité, production abondante, qualité du fourrage, régularité, longévité, facilité d'implantation et d'exploitation…Les prairies permanentes sont mieux considérées dans les régions où peu de terres sont labourables ; diverses pratiques d'amélioration et d'entretien sont mentionnées. Parmi les prairies semées, les mélanges complexes sont très répandus, mais très peu de travaux et de références existent sur leur gestion. Les graminées sont principalement appréciées pour leur production et les légumineuses pour leur qualité ; l'intérêt suscité par les différentes espèces est précisé, le ray-grass d'Italie et la luzerne représentant 2 repères importants.

Mots-clés : | | | | | | | |

This is a synthesis of the motivation studies carried out in the “Fourrages-Mieux” operation. It describes the attitudes of farmers little affected by Development towards grasslands, and how they handle and manage their pastures.
The idea these farmers have of the value of their pastures depends, among others, on the proportion of arable lands in their region, the type of production, the stage of their agricultural holding, the extent to which they are involved in the Agricultural Development. This idea in turn affects the use and appropriation of the pastures. An ideal pasture should have the following qualities : reliability, high productivity, quality of the herbage, regularity, persistency, case of establishment and of management… Permanent pastures are better considered where there is little arable land ; various methods of improvement and of management are mentioned. Among sown pastures, those with numerous mixed species are very frequent, but there is a great lack of studies and of references regarding their management. Grasses are valued mainly for their productivity, and legumes for their quality ; an inclination is given of the interest taken in the different species, Italian ryegrass and Lucerne acting as important references.

Télécharger l'article

PDF - 903,98 ko