Numéro #130

15 juin 1992

Numéro non thématique

Pâturage continu de fétuques élevées par des vaches laitières : amélioration de la production par l'utilisation d'une variété sélectionnée pour l'appétibilité

auteur : | co-auteurs :

Deux variétés de fétuque élevée, Clarine et Lubrette, cette dernière étant améliorée pour son appétibilité, ont été exploitées par des vaches laitières en pâturage continu. Les productions laitières permises pendant 3 printemps consécutifs ont été enregistrées et analysées.
Les animaux pâturant la variété améliorée, Lubrette, ont produit plus de lait que les témoins (11% de plus soit 2 kg/vache/jour). Cet avantage apparaît rapidement dès le début des essais. Il persiste quelles que soient les diverses modalités de conduite du pâturage. Bien que la variété Clarine soit infestée par un champignon endophyte du genre Acremonium, il ne semble pas que ce phénomène soit la cause des différences observées. Cet essai met par ailleurs en évidence une discordance entre les productions de biomasse récoltable et les performances laitières permises par ces deux variétés.

Mots-clés : | | | | |

Two tall fescue cultivars, Lubrette, a cultivar with high palatability, and Clarine as the control, were grazed by dairy cows on continuous grazing during 3 consecutive springs (about 70 days in each trial). Stocking rates (from 17 to 24 ares/cow/day) and mean milk production levels (from 14,5 to 23,4 kg/cow/day) differed each year. Milk production data were recorded every day. Milk production allowed by cultivar Lubrette was significantly higher (11% or 2 kg/cow/day) than by the control, whatever the stocking rate or the milk production level. This effect appears quickly, in the first week after the cows started grazing the experimental pastures. This ability to make possible a higher milk production on a grazed pasture confirms the efficiency of palatability tests in tall fescue feeding value improvement programs. In our conditions, it seems unlikely that the endophyte fungus (Acremonium), found only in Clarine, has been able to induce an actual intoxication of the animal. It is important to note that in this case a cultivar with a lower dry matter yield that the control can actually improve the milk production.

Télécharger l'article

PDF - 487,46 ko