Numéro #130

15 juin 1992

Numéro non thématique

Bilan apparent de l'azote : trois exemples dans les Pays de Loire

auteur :

Après un rappel de la méthode de réalisation de bilans apparents d'azote en exploitation, 3 cas sont présentés et analysés. Il s'agit de 3 exploitations contrastées des Pays-de-Loire :
- production de vaches allaitantes et de taurillons avec un système fourrager exclusivement en herbe,
- système mixte : des céréales (20%) et une production laitière et de génisses avec de l'herbe (50% de la S.A.U.) et du maïs (30%),
- production laitière et de génisses avec un système fourrager à base d'herbe (50%) et de maïs (50%).
Les bilans d'azote sont excédentaires dans les 3 exploitations, le potentiel polluant étant supérieur dans l'exploitation la plus intensive. Les entrées d'azote par les aliments du bétail dans la 1ère exploitation sont considérables ; dans les 2 autres exploitations, ce sont les entrées d'azote par les engrais qui sont prépondérantes. L'enquête met également en évidence la mauvaise répartition spatiale des apports organiques et leur cumul avec une fertilisation minérale excessive. La surface céréalière permet de valoriser des apports organiques.

Mots-clés : | | | | |

A description of the method of apparent balances is followed by 3 examples of farms where this method was applied and analyses carried out. These farms are 3 contrasting cases of the Pays-de-Loire region :
- a system where suckling cows and young bulls are reared exclusively on grass,
- a mixed system, with cereals (20%), where milk and heifers are produced partly on grass (50%) and partly on maize (30%),
- the same but with 50% grass and 50% maize.
There is an excess of nitrogen in the balances of all three farms, the most intensive one being also potentially the most polluting. In the first farm there is a large input of nitrogen through the feeding stuffs ; in the two other farms, nitrogen comes in mainly through the fertilizers. The survey shows that organic manures are very inadequately distributed in space, and come in addition to mineral fertilizer excesses. Cereals can profitably make use of organic dressings.

Télécharger l'article

PDF - 382,64 ko