Numéro #127

15 septembre 1991

Numéro non thématique

Croissance printanière de la prairie permanente en Lorraine : lois de croissance potentielle

auteur :

En Lorraine, où la prairie permanente représente 60% de la Surface Agricole Utile, et particulièrement dans les Vosges, où elle en représente plus de 70%, les conseillers agricoles disposent de très peu de références de production locale. Mené dans le cadre des actions de la Relance Agronomique Lorraine, ce travail vise à connaître les productions potentielles de la prairie permanente. Il repose sur quatre années d'essais menés dans deux petites régions naturelles des Vosges, le Châtenois et le Plateau Lorrain Sud, et analyse la première pousse de printemps.
On aboutit à la mise au point d'un modèle prévisionnel de la croissance potentielle, assorti d'un outil d'ajustement à des parcelles de précocités différentes. Pour établir des modèles semblables sur d'autres régions lorraines, on préconise une méthodologie de dépouillement adaptée aux caractéristiques climatiques de l'Est de la France.

Mots-clés : | | | | | |

In Lorraine, where 60% of agricultural lands are covered by permanent pastures, and more particularly in the Vosges mountains, where this proportion rises to over 70%, there are very few references of local production available to the advisory people. This study was undertaken as part of the “Relance Agronomique Lorraine” (Agricultural Promotion) and aims at ascertaining the potential productivity of the permanent pastures of the region. Trials have been carried out for four years in two small natural regions of the Vosges, viz. Châtenois and Plateau Lorrain, with the object of analyzing the first growth in Spring.
A model for predicting growth has been set up, with a method for adapting the results to parts where dates of first growth are different. A way of utilizing data is suggested, which is adapted to the climatic characteristics of Eastern France, and which can be used for setting up similar models for other regions of Lorraine.

Télécharger l'article

PDF - 619,55 ko