Numéro #125

15 mars 1991

Numéro non thématique

Exploitations associant vaches laitières et brebis en Margeride

auteur : | co-auteurs :

Dans un réseau de douze exploitations ayant des vaches laitières et des brebis, le développement respectif des deux troupeaux peut être relié à la structure du territoire (proportion de parcours, quantité de surfaces de bonne qualité accessible aux vaches), au degré de saturation des bâtiments et aux limites qu'imposent les quotas laitiers.
Quatre groupes d'exploitation sont identifiés :
- extensif (ovin secondaire) ;
- équilibre atelier laitier – atelier ovin du fait des grandes surfaces en parcours ;
- atelier laitier prioritaire (peu de parcours) ;
- équilibre atelier laitier – atelier ovin malgré la faible surface en parcours.
Des pratiques de gestion des surfaces fourragères et de conduite des troupeaux peuvent être mises en relation avec ces différentes formules d'association des deux troupeaux.

Mots-clés : | | | | | | | |

The study of twelve farms with both cattle and sheep shows that the respective development of each type of stock can be linked to the make-up of the farm lands (proportion of rough lands, number of good quality pastures of easy access to the cows), to the degree of fill of the livestock housing, and to the limits set upon by the milk quotas.
The following 4 types of farms can be defined :
- one with extensive management (secondary sheep farm) ;
- one with balanced milk and sheep productions ( because of large areas of rough lands) ;
- one with dominant dairying (little rough grazing land) ;
- one with balanced milk and sheep productions (in spite of small areas of rough lands).
The management practices of the various grasslands and of these herds and flocks can be correlated to these different types.

Télécharger l'article

PDF - 597,71 ko