Numéro #122

15 juin 1990

Numéro non thématique

La prairie graminée-trèfle blanc. II-Production fourragère et pâturage par des jeunes taurillons laitiers

auteur :

Des jeunes taurillons sont mis à l'herbe à l'âge de 6 mois sur des associations avec trèfle blanc ou sur les prairies de graminées pures (ray-grass anglais ou dactyle) correspondantes. Les effets du cycle d'exploitation, du degré d'hydromorphie de la prairie et des conditions du pâturage de printemps (date, chargement, piétinement) sur la croissance de la prairie et sur celle des animaux sont étudiés.
Avec un chargement modéré, la croissance des associations est très voisine de celle de graminées pures recevant 300 kg N/ha/saison ; elle est encore satisfaisante entre 5 et 7 semaines d'âge des repousses. Ces associations permettent une économie de 250 kg N/ha et réduisent très notablement les pertes d'azote comparées à celles des prairies recevant plus de 200 kg N/ha/an.
Avec les associations, les gains de poids vif des taurillons sont plus élevés en début de saison et généralement plus faibles en fin de saison qu'avec les prairies pures à même complémentation et même chargement. Les performances individuelles (900 g/h) et par hectare (930-1 200 kg) sont ainsi très voisines. Une complémentation énergétique élevée valorisant les PDI de l'association (1 100 g/j) ne se justifie que si l'on veut raccourcir de 3 à 5 semaines la période d'engraissement hivernale. Un chargement modéré de 4 à 6 animaux/ha/saison assure un gain de poids vif de 700 à 800 g/j sans complémentation et autorise ensuite une production de carcasse de 320 kg de bonne qualité en 150-170 jours avec un régime d'engraissement simplifié.

Mots-clés : | | | | |

Young bulls are put to grass at 6 months on white clover/grass mixtures or on the corresponding pure grass pastures (perennial ryegrass or cocksfoot). A study is made of the effects of the growth cycle, the water status of the pastures and the conditions of Spring grazing (date, stocking density, treading) on the growth of the swards and on that of the animals.
With a moderate stocking density, the growth of the grass/clover swards is very similar to that of the pure grasses fertilized with 300 kg N/ha/season ; it is still satisfactory between 5 and 7 weeks of regrowth. These association make it possible to save some 250 kg N/ha and reduce to a marked extent the nitrogen losses in comparison with pastures receiving 200 kg N/ha/year.
On the mixed swards, the liveweight gains of the young bulls are higher at the start of the season and generally lower at the end than on the pure swards, for the same complementary feeding and stocking density. The results per animal (900 g/day) and per hectare (930-1 200 g) are thus quite close. Complementary feeding for energy in order to put to the best use the high protein content of the mixed herbage (1 110 g PDI/day) can only be justified if the Winter fattening period is to be shortened by 3-5 weeks. A moderate stocking rate of 4-6 animals/ha/season gives an individual liveweight gain of 700-800 g/day without any complementary feeding, thus bringing about the production of 320 kg good quality bodyweight in 150-170 days with a simplified fattening diet.

Télécharger l'article

PDF - 1,01 Mo