Numéro #121

15 mars 1990

Numéro non thématique

Les évolutions des systèmes fourragers en productions bovines dans le Ségala tarnais

auteur : | co-auteur :

Le Ségala tarnais (Tarn) est un plateau aux terres légères, caillouteuses, marqué par un fort déficit hydrique en été. Le troupeau allaitant reste prédominant, produisant principalement des veaux lourds (250-400 kg) élevés sous la mère. La production de broutards, peu développée, progresse dans les exploitations modernisées (stabulation libre, pratique de l'ensilage, de ray-grass d'Italie généralement). Le regroupement des vêlages (traditionnellement en fin d'hiver) facilite la maîtrise de l'alimentation. Certains éleveurs groupent les vêlages en début d'automne pour bénéficier de meilleurs cours à la vente et décharger les prairies en été. D'autres améliorations sont possibles : intensification au printemps des parcelles pâturées et ensilage d'herbe (plus régulier que l'ensilage de maïs non irrigué), pâturage tournant et alimentation estivale des veaux.
En production laitière, les systèmes fourragers sont relativement intensifs (1,2 à 1,8 UGB/ha SFP) et reposent sur les prairies naturelles (pâturage de printemps), les prairies temporaires et le maïs ensilage. Les fourrages conservés complètent le pâturage dès juillet. Les éleveurs privilégient de plus en plus la constitution de stocks au détriment du pâturage, pour accroître la sécurité de leurs systèmes, mais la proportion de maïs doit être raisonnée en fonction des potentialités et de la possibilité d'irriguer ; le groupage des vêlages en automne-hiver a de nombreux avantages.

Mots-clés : | | | | | | | |

The Ségala tarnais is an upland region with light and stony soils, where the water deficit is acute in Summer. Cattle are above all suckling herds, producing mainly heavy calves (250-400 kg), reared under their mothers.
The production of grazing bullocks remains undeveloped, but is advancing on the more modernized farms (free stalling ; silage making, generally of Italian ryegrass). The grouping of the calvings (traditionally at the end of Winter) makes the control of feeding easier. Certain farmers group their calvings at the beginning of Autumn, so as to fetch higher market prices and to alleviate the stocking of pastures in Summer. Other improvements are possible : intensification of grazed pastures in Spring, and making of grass silage (more reliable than silage of non-irrigated maize), paddock grazing and Summer feeding of calves.
The forage systems for milk are relatively intensive (1,2 to 1,8 cattle units per hectare of forages) and are based on natural grasslands (Spring grazed), leys and maize grown for silage. Stored feeds complement grazing from July onwards. The farmers tend to develop more and more conservation at the expense of grazing, so as to make their systems more secure, but the proportion of maize should be determined with consideration of the potentials and the possibility of irrigation. Grouping the calvings in Autumn-Winter offers many advantages.

Télécharger l'article

PDF - 630,04 ko