Numéro #118

15 juin 1989

Numéro non thématique

Les recherches sur le pâturage mixte par des ovins et des bovins en Irlande. II-Vulgarisation en exploitations

auteur : | co-auteur :

Après de nombreuses expérimentations effectuées à Creagh (Irlande) sur le pâturage mixte et montant les gains de productivité possibles, une opération de vulgarisation-développement en plusieurs étapes a été engagée avec l'appui des services du Développement.
Dans un premier temps, 2 exploitations d'élevage traditionnelles ont accepté d'améliorer leur système et leurs pratiques d'élevage. Une analyse précise de l'ensemble de l'exploitation a permis de fixer les principales améliorations et le chargement final, à atteindre en plusieurs étapes annuelles successives. Ainsi, la première année, le chargement final n'est appliqué qu'au printemps, permettant à la fois de produire des excédents fourragers éventuellement commercialisables, et de mettre l'éleveur en confiance ; En 6 ans, dans ces exploitations, le chargement a pu être doublé, accompagné d'une augmentation de 25% de la croissance individuelle des animaux. Le programme a été étendu à 60 exploitations voisines, ainsi qu'à d'autres régions.
Les résultats obtenus en pâturage mixte sont complexes à analyser ; une méthode est proposée ainsi qu'un indicateur de l'interaction entre espèces animales.

Mots-clés : | | | | | | | | |

As a consequence of the demonstration in many trials at Creagh (Ireland) that gains in productivity are possible with mixed grazing, this method was extended to farmers in an n operation in several stages carried out with the help of Development Service.
In a first stage, two animal-producing farms of a traditional type accepted to improve their rearing system and practises. An accurate analysis of the whole farm made it possible to determine the main improvements and the final stocking, to be attained after several successive yearly stages. Thus, in the first year, the final stocking is applied in spring only, so that a forage surplus may be obtained and possibly marketed, and strengthening the farmer’s confidence. After 6 years, the number of animals on these farms was doubled, with their individual growths increased by 25% ; the programme could be extended to 60 neighbouring farms and to other regions also.
Results obtained with mixed grazing are difficult to analyze ; a method is put forward, and an indicator of the interaction between animal species.

Télécharger l'article

PDF - 798,51 ko