Numéro #117

15 mars 1989

Numéro non thématique

Premiers résultats obtenus au Maroc après un cycle de sélection de Médicago sativa pour la résistance à l'anthracnose

auteur : | co-auteur :

Les dégâts sur luzerne dû à l'anthracnose (Colletotrichum trifolii) dans le Maroc oriental justifient la mise en œuvre d'une sélection variétale. Vingt cultivars, méditerranéens et américains, sont confrontés à un isolat marocain. Après une première contamination, tous les cultivars s'avèrent plus ou moins sensibles. Une seconde contamination a porté sur la descendance de plantes ayant résisté au premier test, appartenant à 5 cultivars. Un gain important de résistance est obtenu, plus spectaculaire pour les 3 cultivars les plus sensibles que pour les 2 les moins sensibles. Il est donc possible de sélectionner la résistance de la luzerne à l'anthracnose à l'intérieur du type méditerranéen.

Mots-clés : | | | | |

Damages on lucerne caused by anthracnose (Colletrotrichum trifolii) in easter Morocco justify to start a work on varietal selection. Twenty Mediterranean and American cultivars were confronted to a Moroccan isolate. Following the first contamination, all cultivars proved to be more or less susceptible. Progeny of plants resistant to the first contamination, belonging to 5 cultivars, were inoculated in a second test. An important increase in resistance was obtained, more noticeable in the 3 more susceptible cultivars than in the two less susceptible ones. It is thus possible to breed lucerne for resistance to anthracnose within the Mediterranean type.

Télécharger l'article

PDF - 255,64 ko