Numéro #193

31 mars 2008

Prairies, fourrages et impacts sur la qualité de l'eau (2e partie)

Impact du système fourrager sur la qualité de l’eau. Enseignements issus du projet Green Dairy

auteur : | co-auteurs :

Dans la perspective d'explorer les marges de progrès d'amélioration des pratiques et de réduction des excédents d'azote et de phosphore dans les fermes laitières, le projet Green Dairy a suivi 11 systèmes laitiers européens de la zone atlantique en Irlande, Grande-Bretagne, France, Espagne et Portugal. Ces systèmes couvrent une large diversité de systèmes de production, de pratiques et de contextes pédoclimatiques. Dans les îles britanniques, les systèmes sont herbagers et intensifs (8 500 l lait/ha SAU, 250 kg N minéral/ha SAU avec des excédents de 225 kg N et 12 kg P/ha SAU). En Espagne et au Portugal, les systèmes sont encore plus intensifs (4 UGB/ha, avec un important recours aux concentrés achetés et aux engrais minéraux ; excédents de 380 kg N et 56 kg P/ha). Les systèmes de l'ouest de la France, avec prairies et cultures en rotation, sont les plus optimisés, avec des excédents de 100-150 kg N/ha et 15-22 kg P/ha. Mais les pertes d'azote nitrique par lessivage autour de 50 kg N/ha sont supérieures à celles observées dans les systèmes herbagers britanniques (env. 20 kg N/ha), où les conditions de sol et d'humidité sont plus favorables à l'organisation de l'azote dans le sol et à la dénitrification. La part de maïs et d'herbe semble avoir peu d'incidence sur les pertes par lessivage des systèmes de cultures français, à chargement équivalent.

Mots-clés : | | | | | | | | | | | | |
Impact of the forage system on the quality of the water. Lessons from the Green Dairy project

The Green Dairy project, with a view of exploring the possible improvements regarding agricultural practices and the reduction of nitrogen and phosphorus excesses on dairy farms, has monitored 11 dairy farms on the Atlantic coast of Europe, in Ireland, Great Britain, France, Spain and Portugal. These systems cover a great diversity of production methods, of practices, and of pedo-climatic conditions. In the British Isles, the systems are based on grass and are intensive (per hectare Useable Farm Area : 8 500 l milk, 250 kg mineral nitrogen, and excesses of 225 kg N and 12 kg P). In Spain and in Portugal, the systems are still more intensive (4 L.U. per hectare, with much concentrate feed purchased and a heavy mineral fertilisation; excesses of 380 kg N and 56 kg P/ha). The systems in western France, with their arable crops and leys in rotation, are the most optimized, with excesses of 100-150 kg N and 15-22 kg P/ha. In the French systems however, the nitrate losses by leaching, approximately 50 kg N/ha, are larger than those observed in the British ones (about 20 kg N/ha), where the soil conditions and the humidity of the climate are more conducive to the organization of nitrogen in the soil and to denitrification. The proportions of maize and of grass seem to have little influence on the losses by leaching in the French systems, for equivalent stocking rates.

Télécharger l'article

PDF - 103,83 ko