Numéro #222

30 juin 2015

Prairies, services écosystémiques et intensification écologique. Les apports du projet Mouve (2e partie)

La complexité des parcellaires : une contrainte ou un atout pour réduire les achats de concentrés en systèmes laitiers de montagne ?

auteur : | co-auteurs :

Produire du lait en montagne requiert de s'adapter à des parcellaires souvent complexes qui laissent peu de marges de manœuvre pour l'alimentation du troupeau. Certains éleveurs arrivent pourtant à réduire les aliments concentrés et sont proches de l'autonomie : comment font-ils ?Comment, et dans quelles situations, les caractéristiques du parcellaire peuvent-elles contribuer à augmenter l'autonomie pour l'alimentation ? Le lien entre type de parcellaire et niveau d'achat des aliments est étudié dans 25 élevages laitiers de montagne "économes en aliments concentrés" en Auvergne. Les parcellaires sont caractérisés par l'étagement, l'éclatement, le morcellement et la proportion de parcelles labourables. Pour chacun des 3 types de parcellaires identifiés, des écarts importants de niveaux d'achats de concentrés sont observés. Plusieurs manières d'accroître l'autonomie sont observées ; elles dépendent des caractéristiques des parcellaires (notamment la proportion de terres labourables), mais aussi des choix stratégiques des éleveurs.

Mots-clés : | | | | | | | | | | | |
Complex field patterns: a help or hindrance in reducing concentrate purchases by dairy farms in mountainous regions?

Dairy systems in montainous regions are often constrained by complex field patterns. The following question therefore arises: when and how do field pattern characteristics help increase feed autonomy? We studied the relationship between field patterns and feed purchases using 25 dairy farms in Auvergne, France. These farms were parsimonious in their use of concentrates. Field altitudinal diversity, field distribution, field number, and the proportion of arable land were characterized for the different farms. Large differences in concentrate purchases existed across the three categories of field patterns we identified. Several methods of increasing feed autonomy were observed; their effectiveness depended on field pattern characteristics (and notably on the proportion of arable land), as well as on the management strategies chosen by farmers.

Télécharger l'article

PDF - 353,02 ko