Numéro #190

17 juillet 2007

Productions fourragères et adaptations à la sécheresse (1re partie)

La sécheresse : caractérisation et occurrence, en lien avec le climat et l’hydrologie

auteur : | co-auteur :

Depuis 1976, des sécheresses régionales sont fréquemment observées. Il est essentiel de bien en différencier les principaux types et d'en caractériser les effets sur les peuplements végétaux et les systèmes agricoles. De plus, dans un contexte de changement climatique, il est nécessaire de faire le point sur les projections réalisées par les climatologues.
L'analyse du cycle de l'eau permet d'identifier la sécheresse hydrologique, concernant l'alimentation des nappes souterraines par la pluviométrie d'automne et d'hiver (qui conditionne les capacités d'irrigation), et la sécheresse agronomique qui concerne le bilan hydrique du sol et dépend plutôt des précipitations au cours de la saison de végétation. Celle-ci est fréquemment accompagnée d'une hausse des températures, qui intervient sur la physiologie des plantes et les flux du bilan hydrique via l'évapotranspiration. Dans les deux cas, elle est à considérer dans son rapport à une norme. Après une revue des analyses des sécheresses passées, les prévisions des climatologues dans un avenir proche sont présentées, laissant augurer l'accentuation de la sécheresse estivale, en particulier pour la partie sud de l'hexagone, et un raccourcissement de la durée des cycles des cultures.

Mots-clés : | | | | | | |
Drought : characterization and occurrence, in relation to climate and hydrology

From 1976 onwards, regional droughts were observed frequently. It is essential that their main types should be differentiated and their effects on the plant populations and the farming systems be ascertained. Moreover, in a context of climatic change, the prospects made by the climatologists have to be known with precision. Thanks to the analysis of the water cycle it is possible to differentiate between the hydrological drought, which regards the feeding of underground waters by autumn and winter rainfall (conditioning the possibilities of irrigation), and the agronomical drought, which regards the water balance of the soil and depends rather on the rainfall during the growing season. The latter type of drought is often accompanied by higher temperatures, which affect the physiology of the plants and the changes in the water balance via the evapo-transpiration. Both types have to be considered in their relation to a norm. The analyses of previous drought periods is reviewed and the forecasts by the climatologists for the near future are presented ; they indicate that there will be more intense droughts, particularly in the southern half of France, and shorter durations of the crop cycles.

Télécharger l'article

PDF - 101,85 ko