Numéro #205

31 mars 2011

Récolte et valorisation des fourrages conservés : les clés de la réussite (1ère partie)

Le maïs fourrage : élaboration du rendement et de la qualité, récolte et conservation

auteur : | co-auteur :

Le maïs fourrage, récolté en plante entière et ensilé, est aujourd'hui en France un pilier de l'alimentation hivernale des troupeaux laitiers.
Le maïs est connuen France depuis le XVIème siècle, d'abord pour la valorisation de son grain. Mais il a fallu attendre les années 1970 et le développement d'hybrides précoces bien adaptés à nos conditions climatiques pour voir le maïs fourrage prendre une place significative dans le système fourrager français. Les surfaces se sont, depuis une quinzaine d'années, stabilisées autour de 1,4 million d'hectares, et ce malgré la baisse de l'effectif de vaches laitières. Les surfaces semées e trécoltées varient en fonction des rendements (liés aux conditions de végétation) et des besoins de stock fourrager.
L'article s'attache ensuite à décrire le cycle de végétation de la plante et à chiffrer le rendement, le taux de matière sèche, la composition chimique et la valeur énergétique au cours de ce cycle de végétation.
L'influence sur le rendement et la composition chimique des choix techniques de la culture (semis, choix de précocité d'hybride, date de récolte) et des conditions de végétation (par l'intermédiaire des scénarii climatiques) est ensuite détaillée avec des données chiffrées.
La récolte est une étape cruciale pour que la quantité et la qualité du fourrage élaborées au champ soient conservées. Le choix de la date de récolte passe par l'observation du remplissage des grains, l'objectif étant de récolter une plante entre 30 et 35% MS plante entière. Lemaïs fourrage se conserve par ensilage. Les règles de bonnes pratiques de la récolte et de la confection du silo sont rappelées.
Le maïs fourrage est d'abord source d'énergie pourla vache laitière. A la fois concentré (amidon) et fibres (partie tige plusfeuilles), le maïs fourrage peut représenter jusqu'à 80% de la ration. Pauvre en MAT et en minéraux, il nécessite d'être justement complémenté pour apporter à l'animal une ration saine et éqiuilibrée. Les grandes lignes de l'utilisation du maïs fourrage dans la ration de la vache laitière sont rappelées. La teneuren amidon de la ration est un élément essentiel du rationnement de l'animal. 

Mots-clés : | | | | | | | | | | | | | |
Forage maize : elaboration of yield and quality, harvest and conservation

Forage maize is akey component of many forage systems in France, mainly in dairy production. Its consistent nutritional qualities, high energy value, and the fact it is easy togrow and conserve account for this success. The development in the use of maize silage in France is documented, the total area planted to forage maize is 1.4million ha. The plant growth cycle is described further in the text, as well as the influence of cropping choices (differences in earliness between varieties,sowing and harvest dates) and plant growth conditions on yield, chemical composition and energy value. Choosing the right harvest date is crucial formaintaining the quantity and quality of forage after it is harvested, forage maize should be harvested when DM content reaches 30 to 35%. Forage maize is mainly a source of energy for dairy cows and must therefore be supplemented with Crude Protein and minerals in order to provide animals with a healthy and well balanced feed ration. 

Télécharger l'article

PDF - 672,12 ko