Numéro #205

31 mars 2011

Récolte et valorisation des fourrages conservés : les clés de la réussite (1ère partie)

Raisonner et ajuster au mieux le besoin et l'utilisation des fourrages conservés

auteur : | co-auteurs :

La récolte et conservation des fourrages doit être raisonnée pour assurer la qualité des aliments offerts au troupeau, la maîtrise des charges de récolte de fourrages et la sécurité de l'ensemble du système d'élevage. En France, les stocks se situent entre 1,2 et 3,5 kg MS/UGB et varient selon la durée de la saison de végétation, la taille des troupeaux et les besoins des animaux. Leur optimisation passe à la fois par la gestion du pâturage et de la fauche, par la synchronisation entre les besoins du troupeau et la disponibilité en herbe pâturable (y compris en hiver), par une bonne utilisation des capacités d'adaptation physiologiques des groupes d'animaux mais aussi par l'implantation de cultures fourragères (maïs, choux, betteraves...). Qu'il s'agisse d'élevage bovin ou ovin (laitier ou de production de viande), de nombreux choix sont possibles mais il est nécessaire de les raisonner à l'échelle de l'exploitation et en intégrant une marge de sécurité destinée à pallier les baisses de rendements dues aux aléas climatiques. 

Mots-clés : | | | | | | | | | | | | |
Managing and adjusting the requirements and use of conserved forage

Forage harvesting and conservation must be properly managed in order to guarantee the quality of feed fed to the herd, keeping harvesting costs under control and ensuring the safety of the livestock farming system. InFrance, forage stores range between 1.2 and 3.5 kg DM/LU and vary according to the length of the growing season, herd size, and animal requirements. Optimizing foragestores implies managing grazing land and meadow land, matching herd requirements and available grazing land (including Winter grazing), making the most of the physiological adaptability of animal groups and growing forage crops (maize, kale, beet...).Whether providing for bovine or ovine livestock (milk herds and meat herds), a number of options are available, but these must be planned on a farm scale. 

Télécharger l'article

PDF - 379,40 ko