Numéro #232

26 janvier 2018

Réconcilier élevage, santé humaine et environnement. Pistes pour un enjeu majeur

La valeur alimentaire des fourrages à base d’herbe en Lorraine. Zoom sur la campagne 2016 chez les adhérents de la coopérative Optival

auteur :

Les résultats économiques des exploitations d’élevage sont fortement dépendants de la gestion et de la qualité des rations des animaux. Il est donc nécessaire de bien évaluer la valeur alimentaire des fourrages récoltés. La coopérative Optival propose à ses éleveurs adhérents d’effectuer des analyses de fourrages ; elles sont rassemblées dans une base de données et ici analysées.
Les exploitations suivies par Optival sont localisées en Lorraine ; 800 exploitations laitières bénéficient d’un accompagnement technique. Les analyses de fourrages effectuées dans ce cadre depuis 2012 montrent l’importance des variations interannuelles. Les résultats de 2016, année défavorable, sont analysés de façon plus approfondie : la date d’exploitation a eu un effet prépondérant en 1re coupe (récoltes souvent plus tardives en raison de la météo, conduisant à des MAT variant de 90 à 140 g MAT/kg MS) ; les prairies temporaires et avec trèfle blanc ont de meilleures valeurs MAT que les prairies naturelles. Cette hétérogénéité de qualité (MAT et UFL) des ensilages et enrubannages, marquée en 2016, représente une incertitude pour les éleveurs laitiers.

ROMANO J-P., 2017. La valeur alimentaire des fourrages à base d’herbe en Lorraine. Zoom sur la campagne 2016 chez les adhérents de la coopérative Optival. Fourrages n°232, p. 353-356.

Mots-clés : | | | | | | | | | | | |
Nutritional value of grass-based forage in the Lorraine region of France: 2016 values for Optival co-op farmers

The economic performance of livestock farms is highly dependent on livestock management and ration quality. It is therefore important to carefully evaluate the nutritional value of harvested forage. In the Lorraine region of France, most of the dairy farmers (n=800) of the Optival co-op receive technical support from the co-op's agricultural advisors. Forage quality on their farms was analysed from 2012 to 2016; it displayed significant interannual variation. Since 2016 was a bad forage year, its results were examined in greater detail. Forage from temporary grasslands or from grasslands incorporating white clover had better crude protein (CP) content than did forage from natural grasslands. The date of harvest, namely that of the first cut, had a significant effect; the harvest was frequently delayed because of weather conditions, which led to CP values that varied between 90 and 140 g CP/kg DM. Dairy farmers face unpredictable circumstances because of heterogeneity in the quality of silage and baled silage (i.e., in CP and French dairy feed units [UFLs]), which was especially marked in 2016.

Prix 10€

Les articles récents (moins de 2 ans) ne sont disponibles qu'aux abonnés.